Surprise: Jollien a appris son entrée dans le Petit Robert sur Le Matin
Actualisé

SurpriseJollien a appris son entrée dans le Petit Robert sur Le Matin

Étrangement, le philosophe n’avait pas été averti qu’il entrait dans le dictionnaire de référence. Mais ce n’est pas une boulette. Explications.

par
Renaud Michiels
Alexandre Jollien va côtoyer Mbappé ou Jay-Z dans le Petit Robert 2020.

Alexandre Jollien va côtoyer Mbappé ou Jay-Z dans le Petit Robert 2020.

Facebook/Alexandre Jollien

Lundi en fin de journée, Le Matin annonçait qu’Alexandre Jollien entrait dans le Petit Robert millésime 2020. Une jolie petite consécration pour le philosophe valaisan. Pour ce bref article, nous nous étions basés sur le gros dossier de presse proposé par Le Robert.

Mais surprise le lendemain, on découvre qu'Alexandre Jollien n’était pas au courant. «Je peux mourir maintenant», réagissait-il avec humour dans «Le Nouvelliste». Qui relatait que le philosophe avait commandé un exemplaire du Petit Robert 2020 pour ses enfants deux jours auparavant… Sans savoir que son nom y figurait. «J’ai appris la nouvelle par des amis qui ont vu l’article sur lematin.ch lundi soir», précisait-il dans le quotidien valaisan.

Des politiques différentes

Comment est-ce possible? Il y a deux ans, le dessinateur Derib était par exemple entré dans Le Larousse. Il avait expliqué au «Matin» avoir reçu un questionnaire à remplir des mois auparavant «pour la notice biographique».

Alors que s’est-il passé avec Alexandre Jollien? Le Robert n’a pas réussi à le contacter? Est-ce un oubli? Une boulette? Pas du tout: la politique n’est simplement pas la même.

«Le cas d’Alexandre Jollien n’est pas une exception. Depuis plusieurs années, nous n’informons plus les personnalités de leur entrée dans le dictionnaire, et ce dans la mesure où Le Robert souhaite rester libre de ses choix et conserver sa neutralité dans la rédaction des notices», nous indique Géraldine Moinard, en charge des noms propres dans le Robert Illustré.

Pas de pression

En clair, Le Robert s’évite ainsi toute pression de telle ou telle personne sur ses notices. Pour Jollien, c’est «écrivain et philosophe suisse» et, comme chaque nouveau venu, il n’a pas eu voix au chapitre.

Et Géraldine Moinard de conclure: «Les personnalités apprennent donc leur entrée par la presse, mais nous sommes toujours ravis lorsque nous avons vent de leur fierté à figurer dans nos ouvrages.»

Votre opinion