Football – La gardien de Montpellier Jonas Omlin brille

Publié

Football en FranceJonas Omlin, gardien le plus efficace

L’Obwaldien ne faisait pas, selon les fans, l’unanimité dans les cages du FC Montpellier la saison passée. Une année plus tard, Omlin affiche des statistiques particulièrement intéressantes.

par
Thibaud Oberli
Jonas Omlin s’interpose dans les pieds de Corentin Jean, alors que Lens était venu à la Mosson en octobre affronter Montpellier.

Jonas Omlin s’interpose dans les pieds de Corentin Jean, alors que Lens était venu à la Mosson en octobre affronter Montpellier.

AFP

Il y a près d’un an, les supporters grognaient du côté de Montpellier. Leur nouveau dernier rempart, Jonas Omlin, arraché au FC Bâle en août 2020 pour 6 millions d’euros, ne remplissait pas vraiment les attentes, en tout cas selon les fans de La Paillade.

Mais le troisième portier de la hiérarchie de la Nati semble avoir digéré son temps d’adaptation en Occitanie. Déjà, son équipe du FC Montpellier est en forme. Après la moitié de la saison Ligue 1, elle affiche une encourageante 5e place, alors que le club ne dispose que du 15e budget de l’Hexagone.

Des performances réjouissantes

Alors que les médias et les observateurs tirent le bilan de cette première partie de saison, le portier suisse est régulièrement mentionné. Pas forcément en tant que meilleur gardien de la ligue, mais plusieurs soulignent la stabilité et les performances du dernier rempart montpelliérain.

Mais un institut de recherche, l’Observatoire du sport du CIES, de l’Université de Neuchâtel, a placé le portier de 27 ans dans son équipe type de Ligue 1, aux côtés des stars du PSG et de Marseille. Un résultat tiré de leur propre système de mesure des performances. Selon leurs calculs, c’est le seul joueur helvétique qui s’inscrit dans une équipe type des 5 grands championnats européens.

Selon les statistiques défensives brutes, relayée dans «Nau.ch», Jonas Omlin affiche, à égalité avec Keylor Navas, le meilleur ratio d’arrêt avec 77% de tirs repoussés. Ses performances sont aussi à l’honneur sur le site officiel de la Ligue 1. Selon leurs chiffres, un seul gardien s’est plus illustré dans son rôle de protection de sa cage. Il s’agit du dernier rempart de l’OL Anthony Lopes, qui compte 67 arrêts pour un ratio de 3,72 par match. Encore une fois Jonas Omlin le talonne, s’il compte moins d’arrêts (52), le ratio affiché est tout juste moins élevé 3,71. Des statistiques décrochées alors qu’il compte 15 buts encaissés en 19 rencontres.

Marge de progression, le jeu au pied

Lui aussi a été invité à tirer le bilan de sa première partie de saison. Sur le site officiel de son club, il dit devoir «encore s’améliorer dans le jeu au pied». D’après lui, les situations où sa progression a été la plus intéressante se situent «dans ses sorties aériennes et ses interventions sur la ligne». Ce que semblent aussi montrer les statistiques intéressantes décrochées avec ses performances.

Mais l’ancien gardien du Mont-sur-Lausanne (2015-2016) souligne surtout la «stimulation» qui existe dans l’équipe. Il apprécie la «confiance», qui se traduit par davantage «de force sur le terrain et qui contribue beaucoup aux progrès d’ensemble de l’équipe».

Ton opinion