Publié

Hockey sur glaceJordane Hauert: «Comparé à l’ancienne patinoire, c’est fantastique»

Le nouvel écrin du HC Ajoie devrait vite faire oublier l’ancienne patinoire du Voyeboeuf à Porrentruy. C’est en tout cas l’avis du capitaine Jordane Hauert.

par
Thibaud Oberli
1 / 5
Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

KEYSTONE
Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

KEYSTONE
Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

Une vue de la Raiffeisen Arena, la nouvelle patinoire du HC Ajoie.

KEYSTONE

Vendredi, les hockeyeurs ajoulots découvraient leur nouvelle patinoire le temps d’un entraînement. Mardi, ils devront déjà relever un premier défi dans leur nouvelle arène. Nommée Raiffeisen Arena, cette infrastructure vient remplacer l’ancienne patinoire du Voyeboeuf.

Les joueurs de Gary Sheehan ne seront pourtant pas dans les meilleures conditions pour y accueillir Thurgovie mardi soir à 20h. En effet, Jordane Hauert et ses coéquipiers sortent tout juste d’une quarantaine qui les a tenus éloignés de la glace pendant dix jours. Leur match de reprise s’est transformé en première défaite de la saison samedi à Kloten (7-1). Mais c’est loin de ternir la joie des Ajoulots, ravis de découvrir un nouveau cocon charmant, lumineux et moderne. C’est en tout cas l’avis de leur capitaine.

Jordane Hauert, qu’avez-vous ressenti vendredi?

Pour moi qui n’ai connu que le Voyeboeuf, arriver dans cette nouvelle patinoire était un sentiment exceptionnel! De plus, je travaille en collaboration avec mon père (ndlr: Patrick Hauert, président du HC Ajoie), je l’ai vu se démener tous les jours pour faire aboutir ce projet. Cette nouvelle patinoire est une grande fierté pour lui et le club. Il faut aussi souligner que le fait de ne plus devoir nous déplacer pour nous entraîner est fantastique. Depuis le 10 août, nous devions aller jusqu’à Saignelégier, Delémont ou Tramelan.

Durant l’entraînement, est-ce que quelque chose de spécial vous a frappé par rapport à Voyeboeuf?

Ce qui m’a le plus marqué, c’était la luminosité dans la patinoire. Je trouve aussi magnifique les poutrelles en bois qui ont été utilisées pour l’intérieur. Mais j’imagine que ces sentiments seront encore plus forts lorsque la patinoire sera remplie. Comparé à ce que nous avions avant, c’est simplement fantastique. D’autant plus que pour une petite région comme l’Ajoie, c’est incroyable d’avoir une telle infrastructure.

‹‹Nous avons maintenant une glace digne de Swiss League››

Jordane Hauert, défenseur du HC Ajoie

La glace en elle-même est-elle différente?

Oui, la glace est de meilleure qualité maintenant. Avant, nous avions quelques problèmes d’humidité, à cause du toit notamment. Cela empêchait les employés de réaliser une glace correcte, ce qui n’est plus le cas maintenant, du moins d’après les sensations des deux premiers entraînements. Nous avons maintenant une glace digne de Swiss League.

Tout n’est pas encore terminé dans la patinoire, n’est-ce pas?

Exactement. Les vestiaires, par exemple, ne sont pas encore terminés. La priorité était de terminer les tribunes, pour nos fans et nos sponsors. Mais tout était prévu. Nous nous changeons dans des vestiaires provisoires, mais c’est un détail. Au mois de janvier, tout devrait être prêt.

Jordane Hauert se réjouit de griffer le glace de la toute nouvelle Raiffeisen Arena.

Jordane Hauert se réjouit de griffer le glace de la toute nouvelle Raiffeisen Arena.

KEYSTONE

Ce n’est pas trop difficile de se détacher de la mythique patinoire du Voyeboeuf, surtout que vous la connaissiez bien?

Honnêtement, non, pas du tout. Cette patinoire, nous l’avions tirée jusqu’au bout. Personnellement, je suis heureux d’être dans cette nouvelle patinoire. Moi qui suis vers la fin de ma carrière, je suis très content de voir ce projet aboutir, notamment pour les jeunes de la région et pour la relève du HCA.

Êtes-vous prêts pour votre premier match dans votre nouvel écrin?

On a intérêt! (Rires) Nous recevons Thurgovie, le premier du classement. Mais nous ne devons pas nous mettre trop de pression non plus. Ce match sera compliqué, surtout après notre longue quarantaine (ndlr: l’équipe a été mise à lisolement le 11 novembre et a repris l’entraînement sur la glace le 20 novembre). Nous devons être prêts de notre côté, nous concentrer sur notre jeu et ce que nous avons à faire.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
17 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Bravo

23.11.2020 à 13:45

Bravo aux ajoulots pour cette très belle structure et réalisation, de plus utiliser le matériau local, le bois, va dans le bon sens. La capacité de 4600 places est suffisante pour ce club qui ne vise pas spécialement une promotion et est réaliste par rapport aux capacités financières. Je trouve méchants certains commentaires, n’est-ce pas Tché don... Serait-ce de la jalousie et de la méchanceté gratuite.

Tché Don

23.11.2020 à 12:28

On dirait une grange que Farmwood a construit, plus qu'à mettre les modzons dedans !

Développement durable

23.11.2020 à 10:56

Belle ou pas belle, à chacun de se faire sa propre opinion. Par contre j’adore l’idée de faire du bois local l’élément principal de cet ouvrage. Bravo les dirigeants pour cette décision!