Publié

IndustrieJosef Ackermann lâche son mandat chez Siemens

Après avoir quitté le conseil d'administration de l'assureur Zurich, Josef Ackermann se retire également du conseil de surveillance de Siemens. Le Suisse, âgé de 65 ans, invoque des divergences de vues.

Josef Ackermann.

Josef Ackermann.

Keystone

Josef Ackermann quitte le conseil de surveillance de Siemens, après avoir déjà quitté le conseil d'administration de l'assureur Zurich.

«J'ai décidé de démissionner du conseil de surveillance de Siemens», a déclaré Josef Ackermann jeudi à Berlin en marge d'une présentation, confirmant une information de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. «Nous avions des points de vue divergents sur la procédure de succession» du directeur général Peter Löscher, remplacé par Joe Kaeser le 1er août.

Josef Ackermann, vice-président de l'organe de surveillance, a à plusieurs reprises critiqué la nomination du nouveau patron du conglomérat industriel munichois. Un différend l'oppose notamment au président du conseil de surveillance, Gerhard Cromme.

Josef Ackermann va cependant garder ses autres mandats, notamment celui auprès du conseil d'administration du géant pétrolier Shell, a-t-il dit.

L'ancien patron de la Deutsche Bank a quitté Zurich Insurance Group il y a deux semaines avec effet immédiat, à la suite du suicide du chef des finances de l'assureur. Le St-Gallois avait alors déclaré qu'il souhaitait préserver la réputation du groupe.

(ats)

Votre opinion