Publié

BoxeJosh Taylor envoie Ramirez au tapis et devient le nouveau roi

En dominant Jose Ramirez, le boxeur écossais s’est emparé dans la nuit de samedi à dimanche des ceintures WBC et WBO.

L’Ecossais Josh Taylor a unifié les titres WBC, WBA, IBF et WBO chez les super-légers en battant par décision unanime l’Américain Jose Ramirez, samedi à Las Vegas (Nevada).

Les juges l’ont donné vainqueur (114-112, 114-112, 114-112), au terme d’un combat où il a fait la différence aux 6e et 7e rounds en envoyant son adversaire au tapis.

A chaque fois c’est sa gauche fulgurante qui a fait mouche. D’abord un crochet qui a cueilli au menton Ramirez, qui venait de lancer le sien dans le vide. Ensuite un uppercut en sortie d’accrochage, renvoyant sur les fesses l’Américain. Ce dernier, qui s’en est relevé, était plutôt bien entré dans le combat.

Une première défaite

Avant ces deux tournants, il menait au comptage, grâce à de bons jabs et enchaînements, corps-tête. Sans toutefois faire danser Taylor, qui n’a grimacé qu’à la 5e reprise après une coupure à l’arcade résultant d’un coup de tête involontaire de son adversaire.

Se sachant passé devant, l’Ecossais a plutôt géré les derniers rounds, tandis que Ramirez a tenté de remonter au score aux yeux des juges. L’Américain a d’ailleurs réussi à légèrement le faire vaciller au 11e, mais a manqué de jus dans le dernier pour inverser la tendance.

Voilà donc Taylor, déjà propriétaire des titres WBA et IBF, roi de la catégorie à 30 ans, fort de cette 18e victoire, dont 13 avant la limite, en autant de combats.

Ramirez, qui perd ses ceintures WBC et WBO, concède lui à 28 ans sa première défaite en 27 combats (26 victoires, dont 17 avant la limite).

(AFPE)

Ton opinion