Publié

FootballJoueuse disparue: «J'espère qu'un miracle se produira»

Alors que l'on craint le pire pour Florijana Ismaili, disparue dans un accident de baignade en Italie, Martina Voss-Tecklenburg, qui l'a entraînée en équipe de Suisse, veut encore croire à une issue heureuse.

par
Sport-Center

Attaquante de l’équipe de Suisse (33 sélections, 3 buts), Florijana Ismaili a été victime d’un accident de baignade ce week-end, près de Musso. Le drame s’est joué dans les eaux du lac de Côme. Alors qu’elle avait loué samedi après-midi un bateau à moteur avec une amie, l’internationale a plongé pour se rafraîchir mais Florijana n’est jamais réapparue à la surface. En Italie, la location d'une telle embarcation - en l'occurrence un bateau Key Largo de 6 mètres de long, doté d'une puissance de 40 CV - ne nécessite aucun permis.

L’amie qui l’accompagnait dans cette sortie tragique se souvient du moment où elle a perdu de vue Florijana: «Je me suis dit qu'elle voulait peut-être me faire peur, mais j'ai rapidement commencé à paniquer, a-t-elle confié au journal Il Giorno. J'ai désespérément appelé son nom avant d'alerter les secours.» Il était environ 16h30, et l’embarcation se trouvait alors à quelques 700 mètres du rivage. D'importants moyens ont aussitôt été engagés. Un hélicoptère a notamment survolé la zone.

«Elle était en état de choc»

Interrogé par Blick, l'homme ayant loué le bateau aux jeunes femmes se rappelle: «Je me suis occupé de sa copine jusqu'à minuit. Elle était en état de choc.» Un robot a commencé à sonder le fond du lac ce lundi. Mais selon RSI, les chances de retrouver la jeune femme de 24 ans à cette profondeur (environ 100 mètres) sont minimes.

Une enquête a d’ores et déjà été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de sa disparition. Par ces temps de grande canicule, l’hypothèse d’une hydrocution est privilégiée. Selon les premiers éléments recueillis par les carabinieri, la joueuse aurait pris un bain de soleil avant de plonger.

Alors que la triste nouvelle se propageait et que l’inquiétude grandissait, les témoignages se sont multipliés sur la toile. «Je prie et j'espère qu'un miracle se produira, a notamment écrit Martina Voss-Tecklenburg, l'ex-entraîneuse de la Nati. A sa famille et à ses proches, je souhaite d’avoir beaucoup de forces dans ses heures difficiles.»

Gelson Fernandes connait lui aussi très bien la capitaine d’YB. Voici une année, ils avaient même été associés en compagnie de Denis Zakaria et Cinzia Zehnder en tant qu’ambassadeur de la Coupe Crédit suisse. «C’était un super moment, on s’était tous bien amusés. Florijana était contente, nous avons parlé de YB et du football en général. C'est une jeune femme détendue et sympathique.» La joueuse avait d'ailleurs immortalisé leur rencontre par un selfie publié sur son compte Instagram.

Contacté par Blick, le milieu de terrain de l’Eintracht Francfort, qui dit craindre l’eau au point de ne jamais se baigner, espérait encore une issue heureuse. «J'espère qu'elle est toujours en vie. Je prie pour elle.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!