Football: Journée 17 – L’entrée fracassante de Roko Simic

Publié

FootballJournée 17 – L’entrée fracassante de Roko Simic

Le jeune attaquant de Zurich n’a eu besoin que d’une quinzaine de minutes pour inscrire un doublé contre Lucerne et être retenu dans la Dream Team de ce week-end.

par
Valentin Schnorhk

Reprise amputée, mais reprise réussie tout de même. Le premier week-end de Super League de l’année 2023 a été animé, avec du suspense sur presque tous les terrains de Suisse, malgré le renvoi de Winterthour – Servette, pour cause de terrain gelé. Mais le vrai moment fort du week-end correspond à l’entrée en jeu de Roko Simic, lors du Lucerne – Zurich de samedi.

C’était la 77e minute de jeu. Bo Henriksen choisissait de lancer le Croate de 19 ans, prêté cet hiver par le RB Salzbourg. Attaquant particulièrement coté, le fils de Dario Simic (ex-international, qui a notamment porté les couleurs de l’Inter et de l’AC Milan) n’a d’abord pas complètement rassuré sur ses premières prises de balle. L’adaptation, sans doute. D’autant plus qu’il n’était sur le terrain que depuis cinq minutes que Lucerne pouvait inscrire le 2-0 par Chader.

Pourquoi donc se poser des questions? 12 minutes après son entrée en jeu, suite à un long ballon renvoyé par la défense lucernoise, Simic ne se pose pas de question et claque une reprise de volée surpuissante et imparable pour Marius Müller. Les présentations étaient faites. Mais il a choisi de prolonger le rencard et d’inscrire un second but dans les arrêts de jeu, suite à un cafouillage sur corner. L’attaquant a changé le match et offert un premier point pour l’opération remontée d’un FCZ qui n’a plus grand-chose d’une lanterne rouge.

Chouaref se fait une place

Alors, Simic est bien sûr dans l’équipe type. Il partage l’attaque avec Jérémy Guillemenot, important avec Saint-Gall contre Bâle (1-1) dimanche, avec un but et un penalty obtenu. L’arrêt de Marvin Hitz devant Görtler permet au gardien rhénan de se faire une place dans ce onze idéal, où est également présent son coéquipier Fabian Frei.

À noter que trois Bernois (Zesiger, Niasse et Fassnacht) sont également distingués après leur succès 2-1 à Grasshopper et Ilyas Chouaref est le Sédunois rescapé de la défaite 3-2 contre Lugano dimanche pour la première de Fabio Celestini.

Ton opinion