Actualisé 09.10.2015 à 08:05

FootballJürgen Klopp a signé à Liverpool

Pressé de refermer la page Brendan Rodgers, Liverpool a déroulé jeudi le tapis rouge à Jürgen Klopp, faisant confiance au technicien allemand au tempérament bien trempé.

Jürgen Klopp est le nouvel entraîneur de Liverpool.

Jürgen Klopp est le nouvel entraîneur de Liverpool.

Keystone

«Liverpool est ravi d'annoncer la nomination de Jürgen Klopp comme nouvel entraîneur», indiquent les Reds dans un communiqué, sans préciser la durée du contrat du technicien qui sera présenté vendredi matin.

Le bail de l'entraîneur de 48 ans, pris en photo tout sourire avec le maillot des Reds au moment de parapher son engagement, devrait être de trois saisons selon la presse britannique, qui précisait ces derniers jours qu'il devrait arriver en compagnie de ses adjoints historiques Zeljko Buvac et Peter Krawietz.

Klopp, qui a rejoint Liverpool en fin d'après-midi, était en congé sabbatique depuis son départ cet été du club rhénan qu'il entraînait depuis 2008. Auparavant, il avait entrainé Mayence pendant sept saisons.

Depuis son départ de Dortmund, où il a notamment remporté deux titres nationaux (2011 et 2012), une Coupe d'Allemagne (2012) et atteint la finale de la Ligue des champions (2013), il avait notamment refusé d'entraîner la sélection mexicaine ou encore Marseille. Mais l'appel du pied des Reds a été trop fort.

Caractéristiques similaires

Très apprécié dans son pays et connu pour être aussi illuminé qu'agité, il s'apprête donc à rejoindre un club aux caractéristiques similaires à celui qui lui a permis de s'affirmer comme l'un des techniciens les plus doués de sa génération.

Liverpool, comme Dortmund, est en effet un club populaire réputé pour la chaleur de son public et l'âme de son stade, alors que les deux clubs partagent le même hymne, le célèbre «You'll never walk alone».

Et les Reds, comme le Borussia qu'il avait trouvé en 2008, sont actuellement une équipe moribonde, ce qui a coûté la tête à son prédécesseur nord-irlandais qui l'entraînait depuis 2012.

Brendan Rodgers n'a en effet jamais pu capitaliser sur sa place de deuxième de Premier League en 2014.

Sixième en 2015 et éliminée de la Ligue des champions dès décembre 2014 pour son grand retour dans la compétition reine, les Reds occupent actuellement la 10e place du classement seulement avec trois petites victoires en huit journées.

Le club, propriété des Américains de Fenway Sports Group, a pourtant des moyens considérables et il a encore dépensé cet été près de 110 millions d'euros pour renforcer son équipe et compenser notamment le départ du capitaine emblématique Steven Gerrard, parti en pré-retraite aux Etats-Unis, ou celui de la pépite Raheem Sterling, transféré pour 60 M EUR à Manchester City au terme d'un bras de fer.

Klopp «va tirer le meilleur des joueurs, a assuré l'ancien milieu allemand Dietmar Hamann, passé par Liverpool. Avec Klopp vous verrez une approche plus directe. Il aime produire un jeu vivant et intense, presser haut et si possible récupérer le ballon dans le camp adverse pour qu'il n'y ait plus que 40 mètres jusqu'au but adverse.»

A Anfield, Klopp, qui aurait déjà assuré à ses futurs dirigeants qu'il se voyait finir dans les quatre premiers du championnat, sera donc d'abord chargé de redresser rapidement la barre.

Il aurait eu la garantie d'avoir le dernier mot sur les arrivées et départs, alors que jusque-là le club avait l'habitude de fonctionner en comité réduit pour les transferts.

Il entretiendrait un peu plus sa légende s'il permettait aux Reds de renouer avec un titre national qui les fuit depuis 1990.

Klopp devra en revanche faire avec un facteur nouveau: en Allemagne le Championnat se résume généralement à une grosse équipe, le Bayern Munich, alors que la concurrence est bien plus vaste en Premier League.

Premiers éléments de réponse le 17 octobre lors de la 9e journée du Championnat d'Angleterre sur la pelouse de Tottenham.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!