Actualisé 16.02.2015 à 13:02

Procès à YverdonJugé pour avoir froidement assassiné son épouse

Un homme est accusé d'avoir tué sa femme pendant qu'elle dormait à leur domicile à Assens. Il est jugé à Yverdon-les-Bains.

L'homme est arrivé au tribunal d'Yverdon-les-Bains ce lundi matin 16 février pour être jugé du meurtre de sa femme.

L'homme est arrivé au tribunal d'Yverdon-les-Bains ce lundi matin 16 février pour être jugé du meurtre de sa femme.

Keystone

Le procès d'un homme de 46 ans s'est ouvert ce lundi 16 février devant le Tribunal criminel d'Yverdon-les-Bains (VD). Il est accusé d'avoir assassiné sa femme en l'étranglant dans son sommeil. Il avait ensuite enterré le corps dans un bois, faisant croire à la disparition de la jeune mère.

«J'étais au bout du rouleau», a expliqué le prévenu. Barbu, petites lunettes, verbe posé, l'ingénieur, chef de service adjoint à la Ville de Lausanne, tente d'expliquer les circonstances qui l'ont amené à perpétrer le geste fatal, le 28 octobre 2012 à Assens (VD).

Calme et froid

Le couple, qui s'est rencontré moins d'un an auparavant par le biais d'un site de rencontres, bat vite de l'aile. L'époux ne supporte pas la présence envahissante de sa belle-famille roumaine. «On ne pouvait jamais être ensemble tranquillement. Ma femme vivait en permanence l'esprit hors du couple, en vase clos», a-t-il expliqué à l'audience.

Un mariage rapide, un bébé qui pleure la nuit, des tensions au travail où il postule pour devenir chef de service: l'homme, décrit comme calme et froid, énumère ses difficultés. «C'est la vie», lui lance la présidente. «Cela m'a abattu, vidé», rétorque-t-il.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!