Actualisé

Covid-19Julie Gayet crée la polémique avec une photo au cinéma

Après avoir publié un cliché d'«une salle pleine» pris lors de l'avant-première de son film, samedi, l'actrice a dû se justifier.

par
LeMatin.ch
Plusieurs internautes ont cru bon de rappeler Julie Gayet à l'ordre sur le port du masque et la distanciation.

Plusieurs internautes ont cru bon de rappeler Julie Gayet à l'ordre sur le port du masque et la distanciation.

AFP

Samedi 27 juin, Julie Gayet a tenu à partager sur Instagram sa «grande émotion de retrouver une salle de cinéma pleine», à l'occasion de la première avant-première du film d’Antoine de Maximy «J'irai mourir dans les Carpates». Mal lui en a pris.

Sur le cliché, on voit la comédienne tout heureuse posant devant des dizaines de spectateurs bien regroupés. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir.

«Franchement, du grand n’importe quoi! Grande émotion de voir ces gens collés et non masqués», «Distanciation et masque! Bravooo! Reconfinement bientôt! Wouai le covid. Les gens t’adorent et ne veulent pas que tu disparaisses ... encore bravo ... je suis très en colère», «Hallucinant cette salle bondée…!» ou encore «Même pas de masque! Quel intérêt de se prendre en photo quand on connaît le résultat?», peut-on notamment lire dans les commentaires.

«La photo peut paraître trompeuse»

Face aux critiques, Julie Gayet s'est justifiée. «La photo peut paraître trompeuse… nous n’étions pas collés. Seuls ceux qui étaient venus en «famille», a-t-elle répondu à une internaute. Elle a aussi expliqué avoir fait une photo de groupe pour ne pas avoir à faire de selfie avec chacun. «La salle a une capacité de 622 personnes et on était 260 avec une place vide entre chaque « groupes sociaux », a-t-elle précisé, indiquant encore que «tout le monde avait son masque en entrant et au moment de se lever pour sortir. Il y avait obligation de se laver les mains avec du gel à l’entrée du cinéma. Toutes les salles sont désinfectées».

En France, depuis le 21 juin, les salles de cinéma et de spectacle peuvent désormais aller au-delà de la demi-jauge préconisée en raison du coronavirus. Les spectateurs sont toutefois toujours séparés par un siège s’ils n’appartiennent pas au même groupe. « On peut s’asseoir ensemble quand on est dans le même groupe social, c’est-à-dire si on est des amis et on vient au cinéma ou au théâtre ensemble, avait détaillé le ministre de la Culture, Franck Riester , sur Europe 1.

L. F.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!