Hockey sur glace: Julien Sprunger: IRM mercredi
Publié

Hockey sur glaceJulien Sprunger: IRM mercredi

Touché au genou, le capitaine des Dragons ne connaît pas la gravité de sa blessure. On en saura plus ce mercredi.

par
Grégory Beaud
Langnau
Sprunger a dû être aidé pour quitter la glace

Sprunger a dû être aidé pour quitter la glace

Keystone

La scène de la 43e minute a laissé Julien Sprunger à terre. Après avoir alerté le gardien emmentalois Ivars Punnenovs, le capitaine des Dragons a été heurté au genou droit par Robbie Earl qui n'a absolument rien fait pour l'éviter. Y a-t-il intentionnalité dans le geste du joueur de centre? Le juge unique risque de devoir répondre à cette question.

Mais la question la plus urgente concerne l'état de santé du No 86 des Dragons. A la fin du match, Mark French a avoué n'avoir rien de bien nouveau à communiquer. «Nous en saurons plus mercredi», a-t-il simplement détaillé. A la question de savoir s'il y avait de quoi être inquiet, il a également été très évasif: «Il y a toujours de quoi être inquiet lorsqu'un joueur quitte la glace sur blessure.»

Une IRM est prévue ce mercredi afin d'en savoir plus sur la gravité de la blessure de Julien Sprunger. A le voir quitter la glace sans mettre de poids sur sa jambe droite, il y a de quoi hélas craindre le pire.

Votre opinion