Actualisé

BanqueJulius Baer acquiert un gérant de fortune brésilien

Julius Baer a acquis 50% supplémentaires du gestionnaire de fortune brésilien GPS, basé à São Paolo.

Julius Baer s'implante au Brésil, dans la gestion de fortune.

Julius Baer s'implante au Brésil, dans la gestion de fortune.

Keystone

Julius Baer était entré dans le capital de GPS (Investimentos Financeiros e Participações SA), basé à Sao Paolo, en mai 2011.

Cette part vient s'ajouter aux 30% déjà achetés il y a trois ans, ce qui porte la participation du groupe bancaire zurichois à un total de 80%. Le montant de la transaction n'est pas révélé.

L'opération vient couronner une coopération «très réussie jusqu'à présent» et concrétise l'objectif stratégique de Julius Baer de mettre sur pied une activité de gestion de fortune leader au Brésil, souligne mardi la banque établie à Zurich. Le contrôle de l'établissement brésilien offre un accès sur le long terme à l'un des marchés les plus attractifs et prometteurs du monde, a ajouté Boris Collardi, le patron de Julius Baer.

Ce renforcement au Brésil, premier marché d'Amérique du Sud en matière de gestion de fortune, s'inscrit dans la stratégie de Julius Baer de renforcer sa présence dans les pays émergents. Pour mémoire, l'institut des bords de la Limmat avait aussi acquis à cet effet en août 2012 les activités internationales hors Etats-Unis et Japon de Merrill Lynch (IWM).

GPS, qui chapeaute les sociétés GPS Planejamento Financeiro et CFO Administração de Recursos, représente le plus grand gestionnaire de fortune indépendant du Brésil. Il emploie plus de 120 personnes et gère quelque 6 milliards de francs.

Croissance rentable

L'établissement, qui se concentre sur les personnes très fortunées, a été fondé en 1999 par trois associés, José Eduardo Martins, Marco Belda et Roberto Rudge et a depuis constamment étoffé ses affaires. Ces dix dernières années, GPS a affiché une croissance non seulement vigoureuse mais aussi rentable. Depuis 2011, la banque a quasiment doublé les actifs sous gestion.

Les actuels partenaires de GPS, dont la marque sera conservée, continueront de gérer l'entreprise qui sera intégrée au sein de Julius Baer. Le gestionnaire de fortune zurichois disposera de la majorité des représentants au sein du conseil d'administration de son partenaire brésilien. Deux dirigeants de Julius Baer viendront compléter la direction de l'institut brésilien.

La transaction devrait contribuer au bénéfice ajusté par action de Julius Baer dès cette année, d'un petit montant à un chiffre, selon l'établissement zurichois. Celui-ci poursuit l'intégration des activités de Merrill Lynch, une opération qui devrait être finalisée d'ici au début de l'an prochain.

Coûteuse intégration

Julius Baer disposera ainsi d'une présence étendue à plus de 25 pays, avec une cinquantaine de sites. Reste que les coûts élevés de cette intégration ont pesé l'an passé sur la rentabilité de l'établissement, lequel, en dépit d'une robuste performance opérationnelle, a vu son bénéfice net se replier de 30% à 188 millions de francs.

L'impact, attendu, du transfert d'International Wealth Management (IWM) a neutralisé les progrès du côté opérationnel. L'intégration et la restructuration en cours ont fait grimper les charges d'exploitation de 39% à 1,94 milliard de francs.

(ats)

Ton opinion