Consommation – Jura: vous êtes priés de laisser les emballages en magasin
Publié

ConsommationJura: vous êtes priés de laisser les emballages en magasin

L’Office de l’environnement encourage vivement la population à jeter dans les commerces les suremballages des articles venant d’être achetés.

par
Vincent Donzé
Dans les commerces d’une certaine taille, des plateformes de déballage sont désormais à disposition des clients.

Dans les commerces d’une certaine taille, des plateformes de déballage sont désormais à disposition des clients.

Office jurassien de l’environnement

Entrée en vigueur le 1er mars dernier dans le Jura, la nouvelle loi cantonale sur les déchets et les sites pollués impose aux commerces de détail la reprise des suremballages. «Dans les commerces d’une certaine taille, des plateformes de déballage sont désormais à disposition des clients» indique l’Office de l’environnement, lequel «encourage vivement» la population à laisser dans les commerces les suremballages des articles venant d’être achetés.

L’Office de l’environnement a procédé ce printemps à des constats relatifs au suremballage des produits dans les magasins d’alimentation du canton dont la surface de vente dépasse 200 m². Le constat est sans appel: le suremballage est une réalité très présente au sein de tous les supermarchés, et les conséquences en termes de production de déchets sont très importantes.

Le Parlement jurassien a introduit dans la législation cantonale un article permettant à chaque consommatrice et consommateur de laisser en magasin les suremballages. Cette disposition étant en vigueur, la population est encouragée à laisser en magasin tout suremballage.

Effet de serre

Au-delà du bénéfice économique résultant d’une moindre consommation de sacs à poubelle taxés, «chacune et chacun pourra ainsi montrer sa volonté de ne plus accepter la production d’emballages inutiles dont la fabrication, le transport et l’élimination sont à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre», précise l’Office jurassien de l’environnement dans un communiqué diffusé ce jeudi 28 octobre.

Le suremballage correspond aux parties d’un emballage qui ne contribuent pas à la bonne protection et conservation du produit. Il s’agit notamment des emballages en plastique et en carton utilisés pour regrouper plusieurs articles, les emballages abusifs à des fins de marketing ou encore ceux entourant les fruits et légumes.

Votre opinion