États-Unis - Justice: un lycéen transgenre obtient le droit d’utiliser les W.-C. pour hommes
Publié

États-UnisJustice: un lycéen transgenre obtient le droit d’utiliser les W.-C. pour hommes

La Cour suprême américaine a tranché lundi en faveur d’un ado transgenre qui se battait contre son école pour utiliser les toilettes reflétant son identité.

Gavin Grimm se battait depuis ses 15 ans pour que son identité masculine soit reconnue par les autorités scolaires de Virginie opposées à laisser l’ado transgenre utiliser les toilettes pour hommes dans son lycée.

Gavin Grimm se battait depuis ses 15 ans pour que son identité masculine soit reconnue par les autorités scolaires de Virginie opposées à laisser l’ado transgenre utiliser les toilettes pour hommes dans son lycée.

REUTERS

La Cour suprême des États-Unis a offert lundi une victoire définitive à un élève transgenre qui s’est battu pendant des années pour utiliser les toilettes pour hommes de son lycée.

La plus haute juridiction américaine a refusé de se saisir d’un recours introduit par les autorités scolaires de Virginie opposées à laisser les adolescents transgenres utiliser les toilettes reflétant leur identité.

Conformément aux usages, elle n’a pas justifié son choix, mais deux de ses neuf sages – des conservateurs – ont précisé qu’ils auraient accepté le recours.

Un combat entamé il y a sept ans

Cette décision laisse en place le jugement rendu l’été dernier par une Cour d’appel fédérale en faveur de Gavin Grimm, né de sexe féminin mais qui s’identifie comme homme. Le tribunal avait jugé que son lycée violait les dispositifs antidiscriminations en ne le laissant pas entrer dans les sanitaires pour garçons.

«Je suis content que ma bataille pour que mon identité soit reconnue se termine après toutes ces années», a réagi le jeune homme, aujourd’hui âgé de 22 ans et qui a entamé son combat judiciaire à l’âge de 15 ans.

«Les jeunes trans méritent de pouvoir utiliser les sanitaires en paix, sans être humiliés et stigmatisés par leurs propres écoles et élus», a-t-il ajouté dans un communiqué.

Les personnes transgenres sont très minoritaires aux États-Unis mais leurs droits font l’objet de combats politiques féroces et «la bataille des toilettes» fut un de ces épisodes les plus marquants ces dernières années.

Le gouvernement du démocrate Barack Obama avait, dans une circulaire, demandé aux écoles publiques de laisser leurs élèves utiliser les W.-C. et les vestiaires sportifs selon le sexe auquel ils s’identifiaient. L’administration du républicain Donald Trump avait annulé en février 2017 ces directives.

Plus récemment, l’offensive des conservateurs s’est déplacée vers l’accès aux stades des sportifs transgenres et sur les soins médicaux pour les mineurs transgenres.

(AFP)

Votre opinion