Ski alpin: Murisier est passé sur le billard: «On n’a pas pu réagir plus vite»

Publié

Ski alpinMurisier est passé sur le billard: «On n’a pas pu réagir plus vite»

Le Valaisan de 30 ans a été opéré d'une hernie discale, lundi soir. Il a souffert de douleurs ainsi que d’une perte de force dans le mollet gauche lors du stage d'entraînement au Chili, durant la trêve estivale.

par
Sylvain Bolt
(Dübendorf)
Justin Murisier a été opéré d'une hernie discale lundi soir.

Justin Murisier a été opéré d'une hernie discale lundi soir.

AFP

Quelle poisse pour Justin Murisier. De retour lors de la saison 2019-2020 après une nouvelle blessure au genou (rupture du ligament croisé au genou droit), le skieur valaisan de 30 ans est victime d’un nouveau coup d’arrêt. Le Bagnard a ressenti des maux au dos lors du stage d’entraînement de l’équipe de Suisse au Chili cet été.

«Les douleurs, qui se sont renforcées depuis, ainsi qu'une perte de force dans le mollet gauche sont apparues», a communiqué Swiss-Ski pour expliquer l’absence de l’athlète lors de la traditionnelle journée des médias à Dübendorf, dans le canton de Zurich. Walter Reusser, directeur alpin de la fédération suisse de ski, a indiqué que le Valaisan avait été opéré lundi soir d’une hernie discale afin de retrouver son meilleur niveau.

«Ce n’est qu’à la fin de ce camp, mi-septembre, que j’ai commencé à ressentir des douleurs. Et cela fait dix jours seulement que j’ai perdu de la force dans le mollet, a précisé le Valaisan joint par téléphone plus tard dans la journée. Ce lundi matin, j'avais rendez-vous chez mon médecin. Et c’est là qu’on a décidé de l’opération pour l’après-midi. La décision s'est faite très rapidement. On n’a pas pu réagir plus vite puisqu’on ne connaissait pas la cause du problème avant.»

«Cela peut prendre 10 jours, trois mois ou beaucoup plus longtemps.»

Justin Murisier

Le Valaisan de 30 ans, auteur de son premier podium lors du géant d’Alta Badia en décembre 2020, espère ne pas revivre une quatrième saison blanche. «Tant que je ne peux pas contracter mon mollet, je ne pourrai pas skier. Cela peut prendre 10 jours, trois mois ou beaucoup plus longtemps. J’espère être de retour le plus vite possible mais mes nombreuses blessures m’ont appris à être patient. Mentalement, ça va, car je n’ai pas subi de gros choc comme lors des blessures au genou.»

La Coupe du monde reprend les 22 et 23 octobre avec le géant de Sölden (Autriche). Probablement sans Justin Murisier.

Ton opinion