08.03.2016 à 19:09

tennisJustine Hénin et Marat Safin officiellement au Hall of Fame

La Belge Justine Hénin et le Russe Marat Safin ont fait officiellement mardi leur entrée au Hall of Fame du tennis mondial, l'association qui honore les meilleurs joueurs et joueuses de l'histoire.

"C'est un honneur et une surprise aussi, je suis fière de faire partie de l'histoire du tennis", a déclaré Henin lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Si on croit dans ses rêves, tout est possible: c'est l'histoire de ma carrière, je viens d'un petit pays, je n'étais pas très forte physiquement, comme beaucoup, j'ai connu des choses difficiles dans ma vie, mais j'ai toujours cru en mes rêves", a-t-elle insisté.

"J'étais rapide, je savais anticiper ce qu'allait faire mon adversaire, cela m'a permis de compenser mon manque de puissance, il faut simplement y croire", a remarqué Hénin.

Elle est la première Belge à entrer dans le Hall of Fame: elle a remporté durant sa carrière sept titres du Grand Chelem, dont quatre éditions de Roland Garros.

La Belge, qui conseille désormais l'Ukrainienne Elina Svitolina, a passé 117 semaines en tête du classement mondial féminin, avant de prendre sa retraite en 2011 avec 43 titres à son palmarès et un titre olympique en simple pour un bilan de 525 victoires et 115 défaites.

Safin, lui-aussi premier représentant de son pays à être ainsi distingué, a enlevé durant sa carrière deux titres majeurs, l'US Open en 2000 et l'Open d'Australie en 2005, en battant à chaque fois en finale les favoris des publics de New York et Melbourne, Pete Sampras et Lleyton Hewitt.

Il a été N.1 mondial pendant neuf semaines et a remporté un total de quinze titres ATP. Son palmarès compte également deux victoires en Coupe Davis avec la Russie.

"J'espère qu'Ievgueni Kafelnikov (premier Russe à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem, NDLR) sera le prochain Russe au Hall of Fame, il le mérite vraiment", a-t-il

La promotion 2016 comprend aussi la Tchèque Helena Sukova, ancienne N.1 mondiale de double, ainsi que le Français Yvon Petra, décédé en 1984 à l'âge de 68 ans, et la Britannique Margaret Scriven, décédée en 2001 à l'âge de 88 ans, à titre posthume.

Petra a remporté Wimbledon en 1946 et Scriven Roland Garros à deux reprises dans les années 1930.

jr/yk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!