Confidences: Kaaris pense que Booba est «un démon qu'il faut éteindre»
Publié

ConfidencesKaaris pense que Booba est «un démon qu'il faut éteindre»

Le rappeur vient d'accepter officiellement le combat contre son rival et se demande si ce dernier «n'est pas fou».

par
FDA
Kaaris lors de son interview avec «Le Parisien».

Kaaris lors de son interview avec «Le Parisien».

La promotion du dernier album de Kaaris a commencé. Il est longuement revenu ce mercredi 16 janvier, auprès du «Parisien» et de «Paris Match», sur son «clash» avec Booba et leur combat de boxe annoncé. Se défendant de vouloir «rentrer dans le jeu» de son rival, il accuse ce dernier de jouer la surenchère pour «troller (gâcher) la sortie de son album».

«C'est une très mauvaise image que l'on montre. Ce qui s'est passé à l'aéroport d'Orly est très grave, je regrette tout ça, mais j'ai dû me défendre. Il a raté son coup et cela le traumatise. Alors, il a lancé cette histoire de combat», estime Kaaris, dans l'interview du «Parisien» visible ci-dessous.

«Sa technique, c'est parlons du combat pour qu'on ne parle pas de mon disque», assure-t-il encore, à quelques jours de la sortie de son nouvel album «Or noir 3», le 25 janvier. «Cela en devient malsain et je me pose vraiment des questions sur son état mental. Je me demande s'il n'est pas fou. C'est un démon qu'il faut éteindre, mais je ne sais pas comment faire. Peut-être qu'il faut qu'il se fasse soigner. Je le pense sincèrement. Ses réactions ne sont pas normales. Ce sont les réactions d'un fou pour moi», insiste le rappeur de 38 ans, qui estime que Booba veut «tuer (sa) carrière».

«Ou Booba est fou, ou je l'ai rendu fou, dit encore le rappeur de Sevran à «Paris Match». Je pense qu'il a un ego, je lui ai dit 'non' une fois, il ne peut pas le digérer.»

Un contrat à 1 million d'euros

Mais Kaaris n'en peut vraiment plus et il le fait savoir. «Je suis un garçon, je ne peux pas dire non Quand il m'a accusé d'un pseudo cambriolage, il est allé trop loin», tente-t-il de justifier. «Comme il a parlé du combat, maintenant, je vais aller jusqu'au bout. Alors, je vais lui proposer un vrai contrat, avec 1 million d'euros à la clé», indique-t-il.

Le 11 janvier, Booba avait annoncé sur Instagram avoir envoyé un contrat de 300 000 euros à Kaaris en vue d'un combat le 5 avril à l'Arena de Genève ou à Bruxelles. Kaaris avait répondu qu'il enverrait lui-même à Booba un nouveau contrat, avec une somme plus importante en jeu.

Votre opinion