Actualisé

Techniques de sécuritéKaba fusionne avec son concurrent allemand Dorma

La fusion de Kaba et Dorma donnera naissance à l'un des trois plus grands groupes dans le domaine de la technique de sécurité.

Siège de Kaba à Wetzikon, dans le canton de Zurich.

Siège de Kaba à Wetzikon, dans le canton de Zurich.

Archives/photo d'illustration, Keystone

La nouvelle entité issue de la fusion entre Kaba et Dorma, forte d'un chiffre d'affaires annuel de 2,2 milliards de francs, devrait devenir l'un des trois plus grands groupes du secteur.

Un accord en vue de la fusion a été signé ce mercredi soir 29 avril. La transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, a indiqué Kaba jeudi. La nouvelle entité s'appellera dorma kaba. Kaba Holding détiendra une participation de 52,5% et Dorma 47,5%.

Hausse du chiffre d'affaires visée

Le directeur général de Kaba, Riet Cadonau, dirigera l'entreprise et le président du groupe zurichois, Ulrich Graf, le conseil d'administration.

La nouvelle société vise une hausse de chiffre d'affaires de 6 à 7% par an. Des synergies de coûts sont estimées entre 60 et 70 millions de francs par an. Elles devraient déployer leurs effets quatre ans après la fusion.

L'action décolle

L'action nominative de Kaba Holding a bondi jeudi à la Bourse suisse, après l'annonce de son projet de fusion avec l'Allemand Dorma.

Vers 11h, le titre Kaba a décollé de 13,27% à 641,50 francs. L'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) baissait dans le même temps de 0,15%.

(ats)

Votre opinion