Etats-Unis: Kanye West lance un procès contre sa maison de disques
Publié

Etats-UnisKanye West lance un procès contre sa maison de disques

Le rappeur américain a entamé une action en justice contre la maison de disques Island Def Jam. Il espère se libérer de son contrat.

par
CoverMedia/CBO
Kanye West a décidé d’entamer l’année en rappelant à l’ordre les maisons de disques avec lesquelles il a travaillé.

Kanye West a décidé d’entamer l’année en rappelant à l’ordre les maisons de disques avec lesquelles il a travaillé.

Roy Rochlin/Getty Images North America/AFP

Kanye West intente un procès contre sa maison de disques. Selon des documents juridiques obtenus par le média The Blast, il porterait sur la relation professionnelle du rappeur avec Bravado Merchandising et Island Def Jam.

L’équipe juridique de la star a accusé les sociétés d’exploiter «l’un des talents les plus emblématiques, les plus polyvalents et les plus productifs au monde».

Kanye West cherche donc officiellement à obtenir une ordonnance d'un juge lui permettant de le « libérer de toutes ses obligations » envers Island Def Jam, et de mettre fin à leur partenariat de 17 ans.

Les documents juridiques ont également révélé que le mari de Kim Kardashian avait délibérément bloqué la sortie de son neuvième album studio intitulé Yandhi, ce dernier ayant déjà donné trois dates de sortie pour cet album très attendu. La vraie raison de ce retard serait qu'il ne veut pas que son album soit englouti par ses obligations contractuelles actuelles.

Il exige également la propriété de ses principaux enregistrements. Selon le procès, le contrat du rappeur avec Island Def Jam était tellement restrictif qu'il n'a pas été en mesure «d'offrir ses services à qui que ce soit, de faire une pause dans sa carrière d'enregistrement ou même de s'en retirer».

Kanye West s’en prend aussi à Jay-Z

Son équipe juridique a également allégué que la maison de disques doit une large somme d'argent à l'artiste pour ses services.

Vendredi 25 janvier, Kanye West a également engagé deux poursuites, l'une contre le label de Jay-Z Roc-A-Fella et l'autre contre EMI, la société qui l'a aidé à lancer sa carrière, accusant ses dirigeants de ne pas lui avoir rendu autant qu'il a donné. Il affirme également que les patrons d'EMI lui doivent de l'argent. On imagine que Jay-Z n’a pas dû prendre la nouvelle avec le sourire.

Votre opinion