Hollywood: Kate Winslet ne se met plus la pression pour paraître plus jeune
Publié

HollywoodKate Winslet ne se met plus la pression pour paraître plus jeune

L’actrice choisit dorénavant des films qui lui permettent de montrer son véritable âge.

«En vieillissant, montrer mon âge et permettre à mon âge de faire partie des histoires que je raconte, c’est précieux. Surtout maintenant que je suis en plein dedans, à cinq ans de la cinquantaine», a expliqué Kate Winslet à «Variety».

«En vieillissant, montrer mon âge et permettre à mon âge de faire partie des histoires que je raconte, c’est précieux. Surtout maintenant que je suis en plein dedans, à cinq ans de la cinquantaine», a expliqué Kate Winslet à «Variety».

GC Images

Kate Winslet veut que son âge fasse partie intégrante de ses personnages. L’actrice de 45 ans a abordé le fait de vieillir à Hollywood et a avoué qu’elle ne se souciait plus de son âge parce qu’elle avait cessé de se mettre sous pression pour paraître plus jeune.

«Il reste essentiel pour moi de raconter de vraies histoires, a-t-elle déclaré à «Variety». En vieillissant, montrer mon âge et permettre à mon âge de faire partie des histoires que je raconte, c’est précieux. Surtout maintenant que je suis en plein dedans, à cinq ans de la cinquantaine. Je ne ressens plus cette pression.»

La star de «Titanic» est célèbre pour son répertoire de rôles variés, commençant sa carrière dans des drames d’époque tels que «Raison et sentiments», avant de jouer une ancienne nazie dans «The Reader», une épidémiologiste dans «Contagion» ou encore la cheffe d’une société sous-marine dans le prochain «Avatar 2» de James Cameron.

«Me fondre dans mes personnages»

Et elle a assuré ne pas avoir peur de se salir les mains quand il s’agissait de jouer dans un film. «La seule pression que je ressens est de faire du bon travail, et c’est une pression qui vient de moi. J’ai un réel désir de me fondre dans mes personnages. Et vous ne pouvez pas faire cela en vous mettant un peu de terre sous les ongles et en enfilant un costume, a-t-elle jugé. C’est tellement plus complexe que cela, et les enjeux sont plus élevés. Et comme mon père me disait toujours quand j’étais petite: «Tu es seulement aussi bonne que ton dernier rôle.» Je le crois toujours.»

(Cover Media / LeMatin.ch)

Votre opinion