Football: Kevin Martin: «On a pris trois vagues et trois buts»

Publié

FootballKevin Martin: «On a pris trois vagues et trois buts»

Le gardien d’Yverdon Sport est sorti déçu du choc au sommet perdu contre Wil (1-3), vendredi. Il promet un rebond rapide de sa troupe.

par
Robin Carrel
(Yverdon)
Le dernier rempart est sorti frustré de cette rencontre.

Le dernier rempart est sorti frustré de cette rencontre.

Pascal Muller/freshfocus

Quatre tirs cadrés st-gallois et trois buts sur lesquels il ne pouvait pas faire grand-chose. Une deuxième mi-temps à jouer les libéros pendant que son équipe tentait de revenir dans le match à 11 contre 10. Le choc au sommet entre Vaudois et St-Gallois a forcément été frustrant pour le dernier rempart yverdonnois. On lui a donc tendu le micro, parce que son analyse est toujours intéressante.

Que s'est-il passé en début de match?

On n'est pas rentré dedans comme on devait. On savait que c'était un match au sommet, entre le premier et le deuxième. On a été trop lents. Trop lents dans toutes les actions. On a perdu trop des ballons, on a laissé trop d'espaces et contre des équipes comme ça, ça se paie cash. Ca se paie cash... On a pris trois vagues et trois buts, donc c'est compliqué. C'est compliqué de réagir après ça. Mais je pense qu'on a montré un autre visage sur la fin de la première mi-temps et sur toute la deuxième. Même s'ils étaient à dix, je pense que les gens vont dire que c'est plus facile. Mais quand ils sont à dix, c'est encore plus compliqué que s'ils sont à onze! Ils jouent tous derrière. Là, on a pris le temps de jouer au ballon, avec patience. Et on a les occasions aujourd'hui. C'est rentré une fois et plus ensuite... C'est comme ça. Maintenant, on doit relever la tête, travailler et recommencer la semaine prochaine à fond.

Qu'est-ce qu'on retient d'un match comme ça? Le début raté ou la bonne réaction?

Je pense que c'est plus facile de retenir la réaction. C'est sur ça qu'on peut construire. C'est du positif, c'est plus simple. Après, il faut aussi qu'on se rende compte de ce qu'on a fait sur la première mi-temps. Peut-être que chacun pourra un peu se remettre. Mais je crois qu'il n'y a pas de quoi s'affoler non plus... On va corriger ce qu'il y a à corriger et on va pouvoir repartir de l'avant.

Le début raté, c'est à cause de l'euphorie du bon démarrage dans la saison?

Non, je ne pense pas. Je ne pense pas qu'on ait une équipe comme ça, au contraire. Au contraire, on est une équipe qui profite du moment, qui vit bien ensemble. On a profité, on a profité de cette semaine, on était encore leader. Malheureusement, on a mal commencé le match. Ça peut arriver à un leader.. Mais je pense que jamais on prendra une équipe de haut. C'est comme ça. On avait peut-être un peu cette boule au ventre ou je ne sais pas, mais ils sont venus aussi fort. On va commencer la semaine en travaillant dur et on sera prêt pour Bavois samedi.

Un petit mot quand même sur Sylvio que vous avez eu en face (et buteur à la 14e). A 37 ans, c'est impressionnant ce qu'il arrive à faire.

Oui, bien sûr. On sait que c'est un sacré joueur. On sait tout ce qu'il peut faire. À 37 ans, il peut te mettre encore des buts, il peut encore te déranger en défense. On le savait. On le savait avant le match... Malheureusement, en première mi-temps, il nous a posé beaucoup de problèmes lors des 30, 35 premières minutes. On n'a pas le su gérer ça, ça peut arriver. Il peut y avoir des matchs aussi où on perd des duels. Mais oui, c'est vrai que c'est un top joueur et tout le monde en veut des comme ça.

Ton opinion