10.09.2020 à 05:55

Etats-UnisKevin Spacey accusé d’agression sexuelle par deux nouveaux hommes

L’acteur vedette de «House of Cards» fait, une nouvelle fois, l’objet d’accusations. Il se serait très mal comporté sexuellement avec deux hommes alors mineurs à l’époque des faits.

par
Laurent Siebenmann
Kevin Spacey (ici dans «House of Cards») est l’objet de nouvelles accusations d’agression sexuelle sur mineurs.

Kevin Spacey (ici dans «House of Cards») est l’objet de nouvelles accusations d’agression sexuelle sur mineurs.

Netflix

Kevin Spacey fait l’objet de nouvelles accusations. Deux hommes affirment, dans des plaintes déposées devant la justice américaine, que l’acteur a fait preuve «d’inconduite sexuelle» à leur endroit, dans les années 1980. Ils étaient mineurs, à l’époque.
Le premier des deux accusateurs, Anthony Rapp, avait déjà raconté sa version des faits à la police en 2017. Selon lui, Spacey avait tenté de le séduire lors d’une soirée. L’accusateur était alors âgé de 14 ans.
Le second plaignant est identifié par ses initiales, «C.D.». Selon le magazine américain «Variety», il s’agirait d’un ancien élève de Kevin Spacey, alors enseignant le théâtre. La star aurait invité C.D., âgé de 14 ans, dans son appartement où des relations sexuelles non consenties auraient eu lieu. Le comédien aurait ensuite fait pression sur sa victime afin d’obtenir de nouvelles relations sexuelles et aurait tenté de sodomiser le jeune garçon qui aurait alors pris la fuite.
L’an passé, dans l'État du Massachusetts, d’autres affaires d’agressions sexuelles concernant Kevin Spacey avaient été classées sans suite, tant au civil qu'au pénal. Par ailleurs, plusieurs enquêtes ont toujours lieu à Londres où l’acteur dirigeait le théâtre Old Vic.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

jcti

10.09.2020 à 07:46

Pour autant qu'il y ait encore des gens qui sont scandalisés par de tels abus sur des mineurs, la carrière de ce monsieur risque bien d'être sérieusement compromise.