Actualisé

Guerre en UkraineKiev va entamer le retrait de ses armes lourdes

L'armée ukrainienne annonce qu'elle va entamer le retrait de ses armes lourdes de la ligne de front dans l'est du pays.

1 / 131
Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)

Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)

Keystone
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)

Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)

Keystone
Un pompier dégage des débris à la suite des bombardements des forces pro-russes. (Image du 25 février 2017)

Un pompier dégage des débris à la suite des bombardements des forces pro-russes. (Image du 25 février 2017)

AFP

Les forces gouvernementales, qui n'ont perdu aucun homme sur le front pour la deuxième journée consécutive, vont entamer ce jeudi 26 février le retrait de ses armes lourdes dans l'Est de l'Ukraine.

«En conformité avec les accords de Minsk du 12 février, l'Ukraine commence le retrait des canons de 100 millimètres de la ligne de démarcation», a indiqué l'état-major.

«C'est un premier pas vers le retrait des armes lourdes qui va se faire sous la surveillance de l'OSCE», l'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe, selon la même source.

5800 morts en 10 mois

L'armée prévient cependant qu'elle est prête à «revoir le calendrier du retrait en cas de tentatives d'assaut» de la part des rebelles prorusses.

Le cessez-le-feu instauré à partir du 15 février semble enfin tenir ces derniers derniers jours dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, où le conflit a fait plus de 5800 morts en dix mois.

(ats)

Votre opinion