Ski alpin – Kilde était trop fort pour les Suisses

Publié

Ski alpinKilde était trop fort pour les Suisses

Le Norvégien s’est imposé en patron lors du super-G de Kvitfjell. Aleksander Aamodt Kilde a réalisé le meilleur temps dimanche, devant James Crawford et Matthias Mayer. Les Suisses ont manqué la boîte de peu.

par
Rebecca Garcia
Aleksander Aamodt Kilde (ici lors de la descente de samedi) s’est montré intraitable dimanche en super-G.

Aleksander Aamodt Kilde (ici lors de la descente de samedi) s’est montré intraitable dimanche en super-G.

AFP

Quelle démonstration d’Aleksander Aamodt Kilde. Le Norvégien a survolé le super-G de Kvitfjell dimanche, avec une avance de 7 centièmes sur son plus proche adversaire. La surprise James Crawford s’est intercalée entre Kilde et Matthias Mayer, qui termine ainsi troisième (+0’’12). Le Canadien a brillé, même si cette deuxième place est anecdotique en matière de classement. Autres grands coups: Beat Feuz, 5e et Justin Murisier, 6e.

Ceux qui se battaient pour le globe ont pourtant tout donné. Matthias Mayer est resté au contact du Norvégien tout au long de sa course jusqu’à lâcher quelques centièmes en fin de tracé. L’Autrichien n’a que 12 centièmes de retard.  Cela suffit à Kilde pour remporter le globe de la spécialité.
Ni Beat Feuz, ni Marco Odermatt n’ont su trouver la vitesse suffisante pour le podium. Le Bernois n’a manqué la boîte que de 19 centièmes. Celui qui a terminé cinquième n’a commis aucune erreur majeure, au contraire du Nidwaldien qui a perdu un temps considérable en corrigeant une trajectoire lors d’un saut. Son temps (+1’’68) le place au-delà du top 20.

Inattendu et pourtant très proche du podium: Justin Murisier se montre de plus en plus à l’aise en vitesse. Le Valaisan l’a prouvé en terminant sixième (+0’’71), devant Vincent Kriechmayr. Excellent avec deux podiums durant les deux descentes norvégiennes, Niels Hintermann s’est placé dans le top 10 avec son dossard 34. Stefan Rogentin (+1’’07) a fini dans le top 15, Gino Caviezel (+2’’74) doit se contenter du fond de classement.

Déloger le champion

Kilde s’est montré détendu en course, mais son visage était un peu plus fermé à mesure que ses adversaires tentaient de le déloger. Sa première frayeur? Dominik Paris qui échoue à 21 centièmes. Il y avait alors une atmosphère électrique pour le spécialiste du super-G qui se savait proche du titre. D’autant plus que Dominik Paris s’était adjugé la deuxième descente de Kvitfjell la veille. L’Italien hérite cette fois-ci de la quatrième place.

Le Norvégien a livré une trop bonne performance pour se faire distancer devant son public. Il a pu considérablement réduire l’écart avec Marco Odermatt au classement général de Coupe du monde.
Le Nidwaldien doit s’assurer des points pour conserver son avance. Il lui reste notamment deux géants à Kransjka Gora.

Marco Odermatt domine toujours le classement général devant Aleksander Aamodt Kilde, qui a réduit l’écart.

Marco Odermatt domine toujours le classement général devant Aleksander Aamodt Kilde, qui a réduit l’écart.

FIS Alpine.

Ton opinion