Sierre-Zinal: Kilian Jornet et Maude Mathys déboulonnés

Actualisé

Sierre-ZinalKilian Jornet et Maude Mathys déboulonnés

Les deux monuments de la course de montagne ont trouvé plus forts qu’eux. Les Kenyans Mark Kangogo et Esther Chesang triomphent sur le prestigieux trail Sierre-Zinal.

Kilian Jornet a trouvé son maître.

Kilian Jornet a trouvé son maître.

AFP

Kilian Jornet et Maude Mathys ne sont pas intouchables sur Sierre-Zinal. Samedi dans le val d’Anniviers, deux Kényans ont célébré la victoire. Chez les dames, il s’en est fallu de peu pour que la Vaudoise ne récidive. Mais cela a mal commencé pour elle. Esther Chesang a construit son succès dans la première montée sur Ponchette (1300 m de dénivelé sur environ 7 km), comptant une avance de 2’05’’ sur sa principale rivale. Et pourtant, c’est là que la sextuple championne d’Europe fait d’ordinaire la différence. «J’ai tout donné dans cette partie montante, raconte l’Africaine, pour ensuite gérer le reste de la course.»

Comptant un débours de 2’30’’ à la mi-course, la Boyarde a produit un bel effort sur la fin de parcours, terminant sur la ligne d’arrivée à 30 secondes de la championne du jour. «C’est sûr que j’aurais préféré gagner, reconnaît Maude Mathys. Je suis revenue fort sur la fin, mais pas comme je le voulais. J’ai commencé à avoir des crampes, ce qui ne m’arrive jamais et je n’ai pas pu produire l’effort nécessaire pour revenir.»

«Je n’ai pas pu produire l’effort nécessaire pour revenir»

Maude Mathys, triple vainqueure de Sierre-Zinal

Diminuée par une blessure à un tendon d’Achille, la Vaudoise de 35 ans s’entraîne à 90% à vélo depuis le mois de juillet pour limiter les douleurs. Dans ces circonstances, cette 2e place en 2h52’’32 reste une performance de choix.

Autre surprise, le 5e rang de Kilian Jornet qui n’a pas pu réaliser la «Decima» cette année. «Je reviendrai l’année du 50e (ndlr: en 2023) pour tenter de remporter cette dixième victoire à Zinal», a déclaré l’icône mondiale de la course de montagne. L’Espagnol est arrivé à 2’48’’ du Kényan Mark Kangogo (2h27’31’’), qui a fini sur une jambe. «Je me suis blessé à 1 km de l’arrivée, dit-il. Je suis si content de remporter Sierre-Zinal, ça n’a pas été facile, mais j’y suis arrivé.»

«Je reviendrai l’année du 50e (ndlr: en 2023) pour tenter de remporter cette dixième victoire à Zinal»

Kilian Jornet, nonuple vainqueur de Sierre-Zinal
(Pierre-Alain Schlosser)

Ton opinion