Saut à ski – Killian Peier manque de justesse le top 10

Publié

Saut à skiKillian Peier manque de justesse le top 10

Dans le froid extrême du nord de la Finlande, le Vaudois a bouclé un joli week-end, en prenant dimanche la 11e place du concours de Coupe du monde, remporté in extremis par le Slovène Anze Lanisek.

par
Sport-Center
Killian Peier dans le froid de Ruka.

Killian Peier dans le froid de Ruka.

AFP

Le Sarrazin a réussi son début de saison. Sixième la veille sur le tremplin de Ruka (Fin), il a de nouveau brillé dimanche. Dixième après un saut initial posé à 132 mètres, Killian Peier, 26 ans, a encore grappillé un mètre lors de la «finale». Pas suffisant pour rester dans le top 10 (11e), mais assez bon pour valider un retour de blessure bien géré. Loin devant lui, Anze Lanisek (Sln/311,9 pts), ainsi que les Allemands Karl Geiger (310,3 pts) et Markus Eisenbichler (305,2 pts) ont composé un bien joli podium.

Gregor Deschwanden, lui, avait réussi une bonne tentative initiale (14e/134 m), avant de quelque peu rentrer dans le rang à la suite du second envol. Le Lucernois a été victime, comme d'autres, d'un changement d'élan qui l'a pénalisé de plus de 11 points (19e rang final/132,5 m). Mais quelques jours après être passé par la case Covid et avoir manqué l'ouverture de la saison de Coupe du monde, le sauteur de 30 ans a engrangé au moins un peu de confiance.

Simon Ammann, qui avait réussi une magnifique qualification bouclée au 4e rang grâce à un bond à 140,5 mètres, n'a pas réussi à emporter cette confiance en première manche. Le quarantenaire st-gallois n'a pu faire mieux que le 33e rang à la suite du premier saut de l'après-midi avec un saut à 127 m et a dû regarder ses collègues se disputer la victoire quelques minutes plus tard. Dominik Peter avait aussi passé le premier cut, mais a dû se contenter de la 32e place (130 m).

Ton opinion