Actualisé 16.12.2016 à 13:39

Ski alpinKjetil Jansrud remporte le Super-G de Val Gardena

Les Norvégiens ont réalisé un magnifique doublé vendredi dans la station italienne. Beat Feuz est le meilleur Suisse.

Kjetil Jansrud savoure sa performance.

Kjetil Jansrud savoure sa performance.

Keystone

Val Gardena reste un bastion norvégien. Une année après leur triplé dans le super-G italien, les Vikings ont signé un doublé vendredi avec la victoire de Kjetil Jansrud devant Alexander Aamodt Kilde.

Et encore, Aksel Lund Svindal aurait pu les rejoindre sur le podium, lui qui était le plus rapide à la mi-course avant de connaître l'élimination.

Pas de quoi toutefois gâcher le plaisir des Norvégiens, et notamment de Kjetil Jansrud. Déjà deux fois vainqueur à Val d'Isère début décembre, le skieur de Vinstra est l'incontestable no 1 de la vitesse de ce début de saison, avec désormais trois succès en autant de courses. Une série qu'il tentera de poursuivre samedi en descente sur la même Saslong de Val Gardena. «Je ne sais pas combien de temps je peux poursuivre sur ce rythme, mais je vais tout faire pour continuer d'aligner les succès», a-t-il commenté.

Vendredi en super-G, Kjetil Jansrud s'est imposé d'un rien face à Alexander Aamodt Kilde, qu'il a coiffé de 6 centièmes sur la ligne. Cela ne s'est pas joué à grand-chose non plus pour le Canadien Erik Guay, de retour sur le podium (3e) mais à seulement 13 centièmes de la victoire.

Les Suisses largement battus

Côté suisse, ce super-G est à oublier. Le meilleur représentant helvétique, Beat Feuz, a dû se contenter du 14e rang après une accumulation de petites fautes. Le Bernois a néanmoins réussi de bons passages, de quoi rester optimiste pour la descente de samedi, qui devrait de toute façon mieux lui convenir.

Carlo Janka n'a, lui, pas réussi à confirmer son bon début de saison de Val d'Isère (4e du super-G), échouant à la 23e place. Le Grison s'est laissé surprendre dès les premières secondes de course, n'évitant la chute que grâce à une sacrée acrobatie. Janka s'est classé entre ses coéquipiers Thomas Tumler (22e) et Patrick Küng (24e).

Saison terminée pour Viletta

La chute de Sandro Viletta est venue encore obscurcir le tableau helvétique. Le Grison de 30 ans, qui a dû être évacué de la piste et héliporté à l'hôpital, souffre de déchirures au ligament croisé et au ménisque du genou droit. La saison du champion olympique 2014 de combiné, qui n'en finit plus d'accumuler les pépins physiques, est d'ores et déjà terminée.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!