03.03.2016 à 16:29

SkiKranjska Gora: Hirscher-Pinturault, duel de géants (PRESENTATION)

Kranjska Gora (Slovénie), 3 mars 2016 (AFP) - La Pokdoren 3 est une pente de la Coupe du monde digne d'arbitrer le duel de géants ce week-end à Kranjska Gora (Slovénie): l'Autrichien Marcel Hirscher, tout près de conquérir un cinquième gros globe, face au Français Alexis Pinturault, en pleine réussite depuis janvier.

Deux slaloms géants, dont celui annulé à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) le 31 janvier, sont en effet au programme vendredi et samedi dans la station slovène, avant le slalom dominical.

La presse autrichienne a surnommé Pinturault "Monsieur slalom géant" après ses deux victoires dans la discipline la semaine dernière à Hintersdoter, chaque fois devant Hirscher.

Elle l'a aussi qualifié "d'homme du moment en Coupe du monde", la référence depuis cinq saisons sur le circuit étant Hirscher.

Le Salzbourgeois pourrait d'ailleurs entrer dans l'histoire dès dimanche. Pour Franz Klammer, il n'y a plus de doute, même mathématique: "Le jeune (Kristoffersen) n'a aucune chance contre Marcel, d'autant que celui-ci a aussi la carte du super-G dans sa manche", écrit l'ex-grand de la descente dans le quotidien Österreich .

Avec 283 points d'avance au classement général sur le Norvégien Henrik Kristoffersen, le skieur d'Annaberg, 27 ans depuis mercredi, est quasiment assuré d'un 5e gros globe consécutif, ce qui constituerait un record. Certes le Luxembourgeois d'origine autrichienne Marc Girardelli a bien conquis cinq trophées majeurs, mais pas à la suite.

Pour le globe du géant, Hirscher possède également un bon matelas à trois courses de la fin, avec 131 points de marge sur Pinturault.

Pinturault, bientôt 25 ans, est l'auteur d'un trois à la suite en géant au cours du dernier mois, en commençant par Naeba, au Japon.

Endurant, puissant, explosif: autant de qualités qui font du Savoyard, également footballeur prometteur dans ses jeunes années, une référence dans les tests physiques.

Et l'apparentent, dans ses capacités à s'engager, à Marcel Hirscher.

Alors une nouvelle razzia pour Pinturault dans les Alpes juliennes? Les voyants sont au vert, d'autant que le Français, après un début de saison calamiteux entre sorties de pistes et chutes, peut compter sur un matériel performant.

Et le Savoyard a un feeling particulier avec la piste slovène, exigeante. Il y a déjà signé cinq podiums, dont son premier de Coupe du monde, deuxième à moins de 20 ans du géant disputé le 5 mars 2011.

Pour garder le curseur haut, le Français est aussi boosté par la concurrence au sein d'un groupe qui compte trois autres membres (Thomas Fanara, Victor Muffat-Jeandet et Mathieu Faivre) dans le top-7 du géant. Et qui a été de tous les podiums du géant cette saison.

Pinturault et Hirscher partagent une autre caractéristique. Leurs mères sont étrangères: norvégienne pour Alexis, néerlandaise pour Marcel.

Alexis a, en outre, un standing à honorer, dans la vie comme sur les planches. Il est le fils de Claude, propriétaire notamment de l'hôtel Annapurna, un des nombreux cinq étoiles de Courchevel, la station haut de gamme.

Dimanche, Kristoffersen - impressionnant entre les piquets serrés avec six succès cette saison - a l'occasion de ravir le petit globe de slalom à Hirscher.

Le programme:

Vendredi: géant (reprise de l'épreuve annulée à Garmisch-Partenkirchen) 1re manche à 09h00 GMT, seconde 12h00

Samedi: géant (1re manche 08h30, seconde 11h30)

Dimanche: slalom (1re manche 08h30, seconde 11h30)

asc/dmk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!