Ski alpin: Kristoffersen juste devant Hirscher, Zenhäusern 7e

Actualisé

Ski alpinKristoffersen juste devant Hirscher, Zenhäusern 7e

Le Norvégien a devancé l'Autrichien de 6 centièmes à Adelboden. Le Suisse Ramon Zenäusern a créé une belle surprise.

Ramon Zenhäusern a réussi un bel exploit à Adelboden.

Ramon Zenhäusern a réussi un bel exploit à Adelboden.

Reuters

Ramon Zenhäusern a réussi le premier gros coup de sa carrière. Le Valaisan de 23 ans s'est classé au 7e rang du slalom d'Adelboden, remporté par le Norvégien Henrik Kristoffersen.

Le skieur de Viège n'avait encore jamais été à pareille fête en Coupe du monde. Principalement connu jusqu'ici pour un gabarit peu commun pour un slalomeur - il mesure 2 mètres -, il a explosé dimanche le meilleur résultat de sa carrière sur le circuit, une 19e place décrochée en décembre dernier à Val d'Isère (FRA).

Pour y parvenir, Ramon Zenhäusern a tenu le choc sur le premier tracé (21e avec son dossard 38), avant de réussir une merveille de seconde manche, dont il a signé le meilleur chrono. Et même si la piste, qui s'est dégradée au fil des concurrents, a favorisé sa remontée au classement, cela n'enlève rien au mérite du Haut-Valaisan.

Aerni et Yule dans le top 15

Cette 7e place confirme aussi la bonne forme actuelle de Ramon Zenhäusern, lui qui brille cet hiver en Coupe d'Europe, où il est actuellement le no 1 en slalom. A lui désormais d'enchaîner sur les prochaines étapes de la Coupe du monde, et ainsi prouver qu'Adelboden n'était pas un coup d'éclat isolé.

Dans le sillage de leur bluffant coéquipier, Daniel Yule (13e) et Luca Aerni (14e) ont aussi intégré le top 15. Un bon résultat pour les deux Valaisans, même si tous deux avaient de quoi faire mieux à Adelboden, où ils ont multiplié les petites erreurs.

Tout devant, Henrik Kristoffersen a confirmé qu'il était bien le no 1 mondial actuel du slalom. Vainqueur des deux premières courses de l'hiver devant Marcel Hirscher, mais dauphin de l'Autrichien mercredi dernier à Santa Caterina (ITA), le Norvégien est repassé devant son grand rival dimanche sur la piste du «Chuenisbärgli», où il s'est imposé d'un cheveu (0''06).

Comme à Santa Caterina, le podium a été complété par le Russe Alexander Khoroshilov, en tête après la première manche, mais un cran en dessous des deux montres du slalom sur les seconds tracés.

(ats)

Ton opinion