Publié

Sécurité informatiqueKudelski vend NagraID Security à une société française

La société française Oberthur Technologies (OT) va acquérir NagraID Security, filiale du groupe vaudois Kudelski , employant une quinzaine de collaborateurs répartis entre La Chaux-de-Fonds et Los Angeles.

Le siège du groupe Kudelski, à Cheseaux-sur-Lausanne.

Le siège du groupe Kudelski, à Cheseaux-sur-Lausanne.

ARCHIVES, Keystone

Le spécialiste vaudois des systèmes d'accès codés Kudelski vend sa filiale NagraID Security à la société française Oberthur Technologies (OT), leader mondial des solutions de sécurité digitales pour la mobilité.

Le prix de la transaction, qui sera terminée dans les prochaines semaines, n'a pas été dévoilé.

OT, basée en région parisienne, va acquérir l'intégralité de NagraID Security et de la direction de la société, indiquent mardi Kudelski et OT dans un communiqué commun. NadraID Security développe et commercialise des cartes à écran permettant la sécurisation de l'accès au cloud par le moyen d'un mot de passe à usage unique.

Une disposition du contrat de vente permettra au groupe Kudelski de participer au potentiel de croissance de NagraID Security, a précisé André Kudelski, cité dans le communiqué. Le patron a dit sa satisfaction de pouvoir compter sur un partenaire industriel fort.

«L'accord de vente conclu, comprenant une participation aux performances futures, permettra au groupe Kudelski de bénéficier du développement du marché de la carte à display, en s'appuyant pour cela sur un partenaire industriel de premier plan», a souligné André Kudelski.

La filiale du groupe Kudelski «emploie une quinzaine de collaborateurs répartis entre La Chaux-de-Fonds (NE) et Los Angeles», a indiqué Phil Mundwiller, directeur de la communication du groupe. OT compte plus de 6000 personnes, possède dix usines, et est présente dans plus de 140 pays.

Le spécialiste de la carte à puce, désormais contrôlé par le fonds américain Advent International, a réalisé un chiffre d'affaires en 2013 d'environ 750 millions d'euros (907 millions de francs).

NagraID Security est une entité distincte de NagraID, vendue en mai par le groupe vaudois à ses cadres dirigeants. Devant faire face à une restructuration, la société chaux-de-fonnière a supprimé 85 de ses 135 emplois.

Kudelski, qui employait 3078 employés à fin 2013, a réalisé l'année dernière 857,8 millions de francs de chiffre d'affaires et autres produits d'exploitation, avec à la clé un bénéfice net de 43,4 millions. Les résultats semestriels seront publiés jeudi.

(ats)

Votre opinion