Transport: Kühne Nagel accroît son bénéfice net début 2015
Actualisé

TransportKühne Nagel accroît son bénéfice net début 2015

La société a publié les comptes du premier semestre de cette année. Son bénéfice net s'améliore de 4,2% sur un an.

Kühne Nagel a vu son bénéfice net s'accroître au premier semestre 2015.

Kühne Nagel a vu son bénéfice net s'accroître au premier semestre 2015.

Alessandro Della Bella, Keystone

Kühne Nagel a accru son bénéfice net de 4,2% sur un an au premier semestre à 326 millions de francs. Le groupe schwyzois de transport et de logistique a inscrit cette performance malgré un effet de change négatif de 7,3% lié à l'appréciation du franc.

Le chiffre d'affaires a en revanche reculé de 3,2% pour s'établir à 8,23 milliards de francs, a indiqué mardi Kühne Nagel. L'évolution reflète des conditions «exigeantes» aussi bien pour les marchés que pour les monnaies, a précisé le groupe basé à Schindellegi (SZ) en commentant ses comptes semestriels.

Direction satisfaite

Dans ce contexte, le développement n'a pas manqué de satisfaire le directeur général de Kühne Nagel Detlef Trefzger, cité dans le communiqué. Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a augmenté de 3,5% par rapport au premier semestre de l'an dernier à 410 millions de francs.

«La performance réalisée dans le fret maritime et la nette hausse de la rentabilité dans le fret aérien sont à mettre en exergue», a souligné Detlef Trefzger. Le groupe schwyzois revendique ainsi des gains de parts de marché dans le fret maritime à destination des Etats-Unis et les affaires de partage de containers.

Ce segment a toutefois souffert de la faiblesse des échanges entre l'Europe et l'Asie, sans affecter la rentabilité. Le résultat d'exploitation (EBIT) s'est quant à lui étoffé de 8,5% à 204 millions de francs.

Optimisme de mise

Le fret aérien affiche un tonnage en hausse de 5,2% et un bénéfice opérationnel en progression de 11,5% à 136 millions de francs. Le transport terrestre a généré un EBIT en baisse de 12,5% à 14 millions.

Enfin, la logistique sous contrats a souffert d'une demande en contraction en Europe occidentale et au Royaume-Uni, ainsi que de la force du franc. Le résultat d'exploitation a fondu de 20% pour s'inscrire à 56 millions de francs.

«Grâce à notre modèle d'affaires éprouvé et à la concrétisation conséquente de notre stratégie, nous avons pu dégager une meilleure rentabilité en dépit du franc fort», se réjouit Detlef Trefzger. La direction générale se montre par ailleurs optimiste pour la suite de l'exercice.

A la Bourse suisse, l'action Kühne Nagel a ouvert en hausse notable. La performance a réjoui les investisseurs, dans la mesure où elle apparaît supérieure aux attentes des analystes en matière d'excédent d'exploitation et de bénéfice net, malgré un tassement plus important que prévu du chiffre d'affaires.

(ats)

Votre opinion