Hockey sur glace: Kurashev à l’honneur
Publié

Hockey sur glaceKurashev à l’honneur

Les Remparts ont désigné le Suisse “joueur de l’année”. Nussbaumer s’est faufilé en play-off. Aebischer a réussi sa saison. Rochette n’a pas fini de surprendre.

par
Stéphane Python
Montréal

----------

David Aebischer

18 ans, Olympiques de Gatineau, défenseur

Il a des raisons objectives d’être fier de ce qu’il a accompli lors de sa première saison dans la Ligue. 28 points personnels, un différentiel de -6 avec une équipe qui en phase de reconstruction: c’est brillant. Il va encore prendre de la bouteille à l’occasion de ses premiers play-off, dans un environnement qui n’a rien de commun avec ce qu’il avait vécu en Suisse. Face à Drummondville, qui sera favori, la foule dépassera les 5000 personnes.

----------

Valentin Nussbaumer

18 ans, Cataractes de Shawinigan, attaquant

Ouf, son club a décroché in extremis son billet pour les séries éliminatoires en obtenant un point lors du dernier match du calendrier régulier. Le Jurassien s’en est bien sorti malgré une pression énorme. A la radio, à la télé, dans les journaux: on a beaucoup parlé des parties décisives et cela ne devait pas être simple à gérer pour un gars qui n’avait jamais été confronté à un tel tintamarre. Maintenant, cela va être compliqué. Shawinigan a rendez-vous avec le monstre Rouyn-Noranda. Disons-le franchement: sur une série de sept matches, il n’a que peu de chances de passer. Mais le Suisse va énormément grandir lors de ces confrontations.

----------

Théo Rochette

16 ans, Saguenéens de Chicoutimi, attaquant

Ses statistiques témoignent de la réussite de sa première saison: 43 points et un différentiel de +13. Wow! Il n’a pas seulement répondu aux attentes, il les a dépassées. En plus de savoir tout faire sur la glace, l’ancien junior du Lausanne HC a la faculté de surprendre chaque soir. Je ne serai pas étonné qu’il nous surprenne encore contre Rimouski au premier tour des séries. Son club n’est pas favori, mais il a les atouts pour devenir l’équipe Cendrillon de l’année.

----------

Philipp Kurashev

19 ans, Remparts de Québec, attaquant

Il a connu tout un moment lors du dernier match du calendrier régulier. Ses entraîneurs et ses coéquipiers l’ont désigné «joueur de l’année» chez les Remparts. Ici, c’est un sacré honneur. A mon sens, complètement mérité tant il a assumé son rôle de locomotive du club entraîné par Patrick Roy. Il a quand même rendu une carte de 65 points… J’ai comme l’impression qu’il voudra se montrer digne de ces honneurs en play-off contre Halifax. On va encore parler de lui avant qu’il rejoigne Chicago et la NHL.

Stéphane Python (50 ans) est un ancien joueur. Coach depuis 1989, il a occupé des postes d’entraîneur assistant en LNB et LNA et d’entraîneur en chef en 1re ligue Suisse et en première division italienne. Installé au Québec depuis 2014, il a été entraîneur et manager général d’équipes juniors AAA. Actuellement il est entraîneur en chef de Juniors M17 Majeur.

Votre opinion