Football - Kylian Mbappé en a gros

Publié

FootballKylian Mbappé en a gros

La star de l'équipe de France et du PSG, âgée de seulement 22 ans, en a marre d'être la cible récurrente de rumeurs.

par
Sport-Center
Kylian Mbappé est resté muet cette semaine.

Kylian Mbappé est resté muet cette semaine.

AFP

Partira, partira pas? C'est la question que tous les fans du Paris Saint-Germain se posent. Leur chouchou Kylian Mbappé, acheté près de 200 millions de francs suisses à Monaco en 2017, est sous contrat avec le club de la capitale jusqu'en 2022. Les choses sont donc claires: soit il prolonge avec le club du Parc des Princes, soit il quitte la Ligue 1 cet été. Forcément, les médias sont sur le coup…

Il ne se passe pas une interview sans que la question ne soit posée au Champion du monde 2018. Et ça, ça commence à peser sur le moral de l'attaquant qui, en plus, n’a pas marqué lors des dix derniers jours: «Bien sûr que ça fatigue, surtout quand tu joues dans un club de ton pays, que tu donnes tout pour ton équipe nationale aussi, bien sûr qu’un bout d’un moment, ça fatigue», a-t-il soufflé, cette fois au micro de RTL.

«Bien sûr que ça fatigue, surtout quand tu joues dans un club de ton pays, que tu donnes tout pour ton équipe nationale»

Kylian Mbappé à propos des critiques dont il fait l’objet

«C’est différent pour ceux qui jouent à l’étranger, ils ne reviennent ici que pour l’équipe nationale. Moi, je suis là tout le temps, donc bien sûr que ça parle beaucoup plus. Voilà, c’est un contexte différent. Mais je savais en signant à Paris que j’allais être dans ce contexte-là. Mais on verra, on verra par la suite», a-t-il ajouté, toujours sans donner d'indice sur son futur.

Le PSG espère le voir rester, comme Neymar d’ailleurs (acheté 222 millions d'euros et dont le contrat se termine aussi en 2022). Le Brésilien serait plus enclin à prolonger, selon la rumeur, qui envoie également Mbappé au Real Madrid, par exemple. «Si j’avais avancé dans mon choix, je serais déjà venu en parler. Bien sûr que lorsque j’aurai pris ma décision, je viendrai en parler!», a promis celui qui ressemble décidément de plus en plus à Donatello dans les «Tortues Ninja».

Le Français a essayé de clore le débat, mais il en a rajouté une couche, sur son positionnement sur le pré et la Ligue 1 en général: «C’est toujours pareil, c’est mon quotidien. Je joue dans un championnat où je crois que ce n’est pas très ouvert tous les week-ends. Mais voilà, ça fait partie de mon quotidien. Après mon positionnement, je ne veux plus trop en parler parce que ça fait des débats inutiles.» Des envies d'Espagne, Kylian?

Ton opinion