Tennis: Kyrgios – Djoko: après la guerre des mots, le choc des images
Publié

TennisKyrgios – Djoko: après la guerre des mots, le choc des images

Nick Kyrgios a profité de son match de double pour se moquer de Novak Djokovic, en imitant son salut au public… dans un stade vide. La saga continue en vidéo.

par
Sport-Center

Entre Nick Kyrgios et Novak Djokovic, c’est un peu comme avec «Les Feux de l’Amour», il est devenu impossible de résumer les épisodes précédents. Le faux méchant Kyrgios n’aime pas Djoko, à qui il reproche d’être un faux gentil (on schématise). Il l’attaque, l’allume, le cherche. Du coup, le No 1 mondial se sent parfois obligé de répondre. Ce fut par exemple le cas juste avant les trois coups de cet Open d’Australie lorsque «Nole» avoua n’avoir «aucun respect pour ce que [l’Australien] est en dehors du court».

«Je ne l’aime pas du tout»

Peut-être Novak Djokovic va-t-il devoir revoir les limites géographiques de son commentaire? Car dimanche, c’est bien sur le terrain que Nick Kyrgios s’est offert une petite attaque comme il les aime. Juste avant de disputer son deuxième tour de double avec Thanasi Kokkinakis, «Dirty Nick» a trouvé très drôle de saluer le stade vide. Jusque-là, rien d’ébouriffant. Sauf qu’il y a ajouté la célèbre célébration «Amor y Paz» de Novak Djokovic, envoyant des bonnes ondes à une foule virtuelle pour mieux se moquer de son rituel spiritualisant. Il a également déclaré la chose suivante: «Novak, j'en suis sûr, ne m'aime pas et nous nous respectons tous les deux, mais je ne l'aime pas du tout».

Trop occupé à soigner sa blessure puis se défaire de Milos Raonic, Novak Djokovic n’a pas réagi. Il devrait être épargné d’un commentaire a posteriori, mardi après son quart de finale contre Zverev, puisque la paire Kyrgios-Kokkinakis a mordu la poussière. Sauf si «Dirty Nick» trouve un autre moyen de le provoquer d’ici là.

Après avoir tout donné en simple, battu par Dominic Thiem, Nick Kyrgios continue d’être agressif mais cette fois à l’encontre de Novak Djokovic, son «ennemi personnel» sur le Tour.

Après avoir tout donné en simple, battu par Dominic Thiem, Nick Kyrgios continue d’être agressif mais cette fois à l’encontre de Novak Djokovic, son «ennemi personnel» sur le Tour.

AFP

Votre opinion

5 commentaires