30.08.2017 à 23:46

US OpenKyrgios éliminé, bonne nouvelle pour Federer

A nouveau touché à son épaule droite, l'Australien s'est incliné au 1er tour face à son compatriote John Millman.

1 / 36
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP

Dix jours après sa finale à Cincinnati, l'Australien Nick Kyrgios, diminué par une blessure à l'épaule droite, a chuté dès son entrée en lice dans l'US Open, mercredi. Kyrgios, 17e mondial, s'est incliné en quatre sets 6-3 1-6 6-4 6-1 face à son compatriote John Millman, 235e au classement ATP.

L'enfant terrible du tennis australien qui a disputé à Cincinnati sa première finale dans un Masters 1000 - après avoir éliminé Rafael Nadal en quart de finale -, est retombé dans ses travers face à Millman, cachant difficilement sa frustration et perdant son calme à plusieurs reprises. Il a ainsi écopé d'un point de pénalité pour avoir fracassé sa raquette et reçu un avertissement pour avoir lancé une bordée de jurons après avoir perdu le troisième set.

Mais son principal problème est venu de son épaule droite, qui a commencé à le faire souffrir au début de la 3e manche. «Je me suis fait mal en servant et après, tout était différent, je ne sentais plus mon bras», a-t-il expliqué, en précisant qu'il ne connaissait pas encore la nature exacte de sa blessure.

Soirée en bonne compagnie

Nick Kyrgios, 22 ans, avait déjà été éliminé dès le 1er tour à Wimbledon, mais il était diminué alors par une blessure à une hanche. Il avait depuis retrouvé son meilleur niveau en atteignant la finale à Cincinnati où il s'était incliné face au Bulgare Grigor Dimitrov, tout en faisant part de son mal être après sa rupture avec sa compagne, l'Australo-Croate Ajla Tomljanovic, provoquée par la publication de photos le montrant en compagnie de deux jeunes femmes en soirée à Londres.

«J'ai vécu une année diabolique en Grand Chelem, je ne suis pas surpris, c'est un peu l'histoire de ma carrière, j'ai des bonnes semaines, puis des mauvaises, comme des montagnes russes», a-t-il regretté. L'élimination de Kyrgios est une bonne nouvelle pour le grand favori, Roger Federer, qui aurait pu le retrouver en 8e de finale.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!