Actualisé 06.07.2020 à 18:11

BerneBateaux gonflables: chaos sur l'Aar le week-end dernier

Les forces de l’ordre se sont trouvées contraintes de voler au secours de plusieurs passagers en difficulté, entre Thoune et Berne. La faute au courant.

Un calme trompeur pour les bateaux pneumatiques (photo d'illustration).

Un calme trompeur pour les bateaux pneumatiques (photo d'illustration).

iStock

La police du lac a eu fort à faire ce week-end à Berne. De nombreux bateaux pneumatiques s’étant retrouvés en difficulté alors qu’ils naviguaient sur l'Aar, entre Thoune et Berne, les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises.

Dans de nombreux cas, les bateaux se sont empêtrés dans du bois flottant ou dans la végétation le long des berges. Ils se sont retrouvés en difficulté vers des piliers de pont. Plusieurs passagers ont dû être secourus par des spécialistes de la police du lac et ramenés vers la rive, explique la police cantonale bernoise dans un communiqué.

Trois chavirages

Samedi, aux alentours de 15h40, une opération de sauvetage a également eu lieu dans le barrage d'Engehalde à Berne après le chavirement de trois bateaux pris au piège par le courant. Des personnes se trouvant sur les lieux se sont occupés d’extraire les cinq personnes accidentées de l’eau et de les rapatrier vers la rive. Deux femmes, dont une faisait partie des premiers intervenants, ont été blessées et acheminées à l’hôpital.

Encore le courant

Dimanche, peu après 15h, deux personnes à bord d’un bateau pneumatique ont également été pris au piège par le courant à la hauteur de l’écluse. Ils ont tous les deux pu regagner la rive. Une femme a néanmoins dû se rendre à l’hôpital.

La police bernoise rappelle une fois encore les règles en vigueur et donne des conseils. Il est obligatoire d’emporter un moyen de sauvetage, par exemple un gilet par personne sur le bateau. Le nom, l’adresse et si possible le numéro de téléphone du détenteur du bateau doivent figurer de façon visible sur l’embarcation. Il est dangereux d’attacher plusieurs bateaux ensemble ou de s'attacher soi-même au bateau.

Prière de s'informer

La police bernoise recommande de s’informer sur les obstacles tels que les ponts, les chutes ou les barrages et sur la manière de les contourner ou de les traverser sans danger.

En cas d’accident ou de perte du bateau, il faut immédiatement le signaler à la police pour éviter des recherches inutiles et coûteuses. D’autres conseils pour faire du bateau pneumatique sur l’Aar en sécurité se trouvent sur le blog de la police cantonale bernoise.

NXP/Comm

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!