Publié

FOOTBALLL'AC Bellinzone a perdu tout espoir de survie

Le recours déposé lundi par le club tessinois contre sa mise en faillite a été rejeté 24 heures plus tard seulement. Mais le président Giulini s'accroche.

par
R.Ty
L'AC Bellinzone appartient désormais au passé.

L'AC Bellinzone appartient désormais au passé.

freshfocus

L'AC Bellinzone a perdu tout espoir de survie. Le recours déposé lundi par le club tessinois contre sa mise en faillite a été rejeté 24 heures plus tard seulement. Bellinzone avait pu jouer lundi soir à Wil (victoire 2-3) en raison de l'effet suspensif dont il avait bénéficié.

Le tribunal d'appel n'est même pas entré en matière concernant la requête de l'AC Bellinzone, qui n'a pas pu fournir certains documents capitaux. Les avocats du président Gabriele Giulini n'ont notamment pas pu prouver l'existence d'investisseurs intéressés. Lundi, le juge Marco Ambrosini avait refusé à l'AC Bellinzone un délai supplémentaire de deux semaines pour mettre en ordre ses finances. Les dettes du club, qui devrait donc disparaître après 109 ans d'existence, sont estimées à 8,5 millions de francs.

Il est très probable que Bellinzone, actuel 2e du classement de Challenge League, ne terminera pas la saison. L'ACB devrait être classé au 10e et dernier rang, et aucune autre formation ne devrait donc être reléguée. En cas de retrait de l'équipe tessinoise, ses résultats obtenus depuis le début de la phase retour devraient être annulés.

Gabriele Giulini pourrait cependant ne pas en rester là. L'avocat du président de l'ACB, Emanuele Stauffer, estime dans un communiqué diffusé partiellement sur le site internet de la RSI que «tout espoir n'est pas perdu tant que le délai de dix jours accordé par le juge lundi n'est pas arrivé à échéance». Il est selon lui «encore possible de trouver les fonds nécessaires pour sauver le club».

(si)

Ton opinion