Publié

CyberadministrationL'accès aux données de MétéoSuisse doit devenir gratuit

Le Conseil fédéral préconise que l'accès à une bonne partie des données de MétéoSuisse soit gratuit, en dépit du fait que la Confédération pourrait perdre 4 millions de francs de recettes par an.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Le Conseil fédéral a mis mercredi en consultation jusqu'au 19 septembre un projet pour le garantir. Sa mise en œuvre fera perdre 4 millions de francs de recettes par an à la Confédération.

Le libre accès aux données météorologiques a déjà été soumis au Parlement, mais ce dernier l'a rejeté en 2012 car il était couplé avec une autonomisation de Météosuisse dont il ne voulait pas. Le gouvernement a été prié par une motion de repêcher la gratuité.

Il propose de l'appliquer aux services suivants: les données collectées par MétéoSuisse, telles que les mesures, les observations, les données radar et les données fournies par les modèles, de même que des informations d'intérêt général comme les prévisions météorologiques, les bases relatives à l'évolution du climat et les avis de danger.

Les informations spécifiques, que seuls certains utilisateurs exploitent, resteraient en revanche assujetties à un émolument. La libéralisation des données doit stimuler l'innovation.

Elle permettra à des prestataires de services météorologiques privés, mais à également des assurances et d'autres branches dépendant du temps de développer de nouveaux produits et champs d'action, assure le Conseil fédéral.

La révision de la loi sur la météorologie et la climatologie s'inscrit également dans la stratégie de cyberadministration et la stratégie du gouvernement en matière de libre accès aux données publiques. Si elle est acceptée, MétéoSuisse serait le permier office fédéral à mettre en œuvre un accès gratuit à ses données en ce sens.

(ats)

Ton opinion