05.08.2013 à 14:56

Drame du railL'accident de train dans la Broye coûtera 8 millions

Les wagons des convois impliqués dans l'accident de train à Granges-près-Marnand (VD) seront pour la plupart mis au rebut. Les dégâts sont estimés à 8 millions de francs.

1 / 31
Les trains accidentés ont dû être mis au rebut.

Les trains accidentés ont dû être mis au rebut.

Reuters
Mercredi 31 juillet, la police cantonale a annoncé qu'aucune victime ne se trouvait encore coincée dans la ferraille. Les pompiers ont découpé toute la nuit la tôle de la locomotive la plus accidentée amenée à Yverdon pour arriver à cette conclusion.

Mercredi 31 juillet, la police cantonale a annoncé qu'aucune victime ne se trouvait encore coincée dans la ferraille. Les pompiers ont découpé toute la nuit la tôle de la locomotive la plus accidentée amenée à Yverdon pour arriver à cette conclusion.

Keystone
Au lendemain de la collision entre deux trains régionaux lundi 29 juillet à Granges-près-Marnand, le non-respect d'une signalisation par un des conducteurs est la piste privilégiée par les enquêteurs.

Au lendemain de la collision entre deux trains régionaux lundi 29 juillet à Granges-près-Marnand, le non-respect d'une signalisation par un des conducteurs est la piste privilégiée par les enquêteurs.

AFP

Le montant total des dégâts atteint 8 millions de francs, ont annoncé lundi les CFF.

Une analyse est en cours pour savoir si l'une ou l'autre des voitures pourra être réparée, a déclaré Frédéric Revaz, porte-parole des CFF. Sept voitures sont impliquées dans l'accident: trois dans la rame régionale et quatre dans le RegioExpress.

L'entreprise estime toutefois que la majorité de ce matériel sera mise au rebut et chiffre les dégâts à 8 millions de francs environ. La question des assurances doit encore être clarifiée, indique le porte-parole.

Boîtes noires

L'enquête des experts fédéraux se poursuit sur la collision frontale de deux convois lundi dernier qui a causé la mort d'un des conducteurs. Le Service d'enquête suisse sur les accidents (SESA) a reçu les boîtes noires des deux convois, a précisé Erwin Drabek, responsable des investigations.

Sur les lieux de l'accident, les installations de sécurité et les trains ont été examinés. L'enquête sur place est provisoirement terminée, a indiqué M. Drabek, sans donner plus de renseignements pour le moment sur les données récoltées.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!