Publié

Etats-UnisL'accro au bronzage nie avoir amené sa fille au solarium

Une Américaine a comparu mercredi devant un tribunal de Newark, près de New York, accusée d'avoir mis en danger la santé de sa fillette de six ans, apparemment brûlée dans un salon de bronzage.

1 / 4
Une poupée à sa gloire.

Une poupée à sa gloire.

Keystone
Début mai, lors de son passage au tribunal.

Début mai, lors de son passage au tribunal.

Julio Cortez, Keystone
Début mai, lors de son passage au tribunal.

Début mai, lors de son passage au tribunal.

Julio Cortez, Keystone

Patricia Krentcil, 44 ans, blonde à la peau quasi noire à force de bronzer, a plaidé non coupable, a précisé Katherine Carter, porte-parole du bureau du procureur de comté d'Essex.

L'alerte avait été donnée par l'école de l'enfant la semaine dernière, après qu'elle se fut plainte de brûlures, et Patricia Krentcil a été arrêtée avant d'être libérée sous caution.

Dans une interview télévisée, cette mère de cinq enfants a reconnu qu'elle "adorait bronzer" et fréquentait depuis très longtemps les salons de bronzage.

Pas dans la cabine

Mais elle a affirmé que sa petite fille, cheveux auburn et peau claire, avait été brûlée en jouant dehors lors d'une journée ensoleillée.

"Tout cela est grotesque", a-t-elle déclaré sur CBS, ajoutant que si sa fille l'accompagnait parfois au salon de bronzage, elle n'allait jamais avec elle dans la cabine.

"Je ne lui permettrais pas. Cela ne s'est pas produit... Elle a six ans, oui, elle vient bronzer avec Maman, mais pas dans la cabine", a-t-elle insisté.

(AFP)

Votre opinion