Publié

SuisseL'accueil des requérants passé à la loupe

La façon dont sont traités les demandeurs d'asile dans les centres fédéraux sera contrôlée dès juin.

Archives/Photo d'illustration, Keystone

Le Commission nationale de prévention de la torture, qui inspecte notamment les prisons, va étendre son activité de contrôle aux sites d'hébergements de réfugiés, a-t-elle indiqué mardi.

Ces visites visent à examiner si les restrictions imposées aux requérants sont conformes aux droits fondamentaux. En 2012 et en 2014, la commission avait déjà inspecté quatre centres d'enregistrement et de procédure, quatre hébergements temporaires fédéraux pour requérants ainsi que les zones de transit des aéroports de Genève et de Zurich.

Elle avait alors critiqué les restrictions imposées en matière d'horaires de sortie et de contacts avec le monde extérieur, notamment l'interdiction du téléphone portable. La commission avait également préconisé l'adoption de directives internes concernant les sanctions disciplinaires et les mesures de sûreté et de protection.

Après ses visites dans les centres fédéraux, la commission évoquera ses constatations avec les autorités cantonales et fédérales compétentes. Ses recommandations seront ensuite consignées dans un rapport annuel à l'attention du Secrétariat d'Etat aux migrations et publiées.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!