Publié

DéclarationL'accusatrice e DSK a reconnu avoir menti devant le Grand Jury

Le récit de l'agression sexuelle de la victime présumée de Dominique Strauss-Kahn est erroné selon le procureur. Elle aurait omis de préciser qu'elle avait nettoyé une autre chambre avant de dénoncer les faits incriminés.

Keystone

La victime présumée de Dominique Strauss-Kahn a produit sous serment un "récit erroné" de l'agression sexuelle dont elle affirme avoir été l'objet, omettant de préciser qu'elle avait nettoyé une autre chambre avant de dénoncer les faits incriminés, a révélé vendredi le procureur.

"La plaignante a reconnu depuis que son récit était erroné et qu'après l'incident dans la suite 2806, elle avait nettoyé une chambre voisine puis était retournée dans la suite (de DSK) avant de rapporter l'incident à son supérieur", a expliqué le bureau du procureur dans un communiqué.

Ton opinion