Neuchâtel: L'ado tombé dans le lac dément avoir voulu faire un selfie

Actualisé

NeuchâtelL'ado tombé dans le lac dément avoir voulu faire un selfie

Le garçon tombé dans le lac après s'être suspendu dans le vide cherchait de l'adrénaline, mais pas une photo.

par
VDé
La passerelle de l'Utopie à Neuchâtel.

La passerelle de l'Utopie à Neuchâtel.

Google Maps

L'adolescent de 14 ans qui s'est blessé dimanche dernier en tombant dans le lac de Neuchâtel dans une eau peu profonde a contacté Arcinfo pour donner sa version de l'accident. Non: il ne s'est pas suspendu dans le vide à la passerelle de l'Utopie pour prendre un selfie!

S'il admet une «connerie», le jeune Neuchâtelois ne veut pas passer pour un idiot. La passerelle de l'Utopie lui est familière: il s'y rend régulièrement avec ses copains. Pas pour du parkour, cette discipline consistant à réaliser des figures en utilisant le mobilier urbain.

Aux barreaux

Quelle mouche l'a piqué? Toujours est-il que le l'ado a enjambé la barrière et s'est suspendu aux barreaux à la seule force de ses bras, imité brièvement par un ami. «A aucun moment je n'ai sorti un téléphone portable pour faire un selfie!», prétend-il aujourd'hui.

Selon sa version, ses mains ont glissé et il lui était impossible de remonter comme son collègue. Ses copains lui ont demandé «Tu fais quoi?». Il a répondu «Ciao!» et il a lâché prise d'une hauteur de 4 à 5 mètres.

Soixante centimètres

Profondeur de l'eau: 60 centimètres... Victime d'une commotion cérébrale, de fractures au visage et de contusions multiples, la victime est sortie de l'hôpital mardi matin.

Transporté d'abord par le bateau des pompiers professionnels jusqu'au port du Nid-du-Crô, l'ado avait été pris en charge par des ambulanciers jusqu'à l'hôpital Pourtalès de Neuchâtel.

Passerelle de 1991

Ton opinion