Agressions sexuelles: L'affaire Weinstein dope les plaintes pour viols
Publié

Agressions sexuellesL'affaire Weinstein dope les plaintes pour viols

Interrogé jeudi, le ministre français de l'Intérieur a évoqué la hausse importante des plaintes pour agressions sexuelles.

Gérard Collomb.

Gérard Collomb.

AFP

Les plaintes pour viols et agressions sexuelles ont bondi en 2017 en France, a indiqué jeudi le ministère de l'Intérieur. L'une des raisons de cette hausse pourrait être la libération de la parole dans le sillage de l'affaire Weinstein aux Etats-Unis.

Le nombre de plaintes pour viols et agressions sexuelles a progressé de respectivement de 12% et 10%. Pour le seul quatrième trimestre 2017, les plaintes pour agressions sexuelles se sont envolées de 31,5% par rapport à la période équivalente de 2016.

Interrogé sur la radio Europe 1, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a estimé que cette hausse spectaculaire était la conséquence de «l'effet Weinstein», du nom du producteur de cinéma américain accusé par des dizaines d'actrices d'agressions sexuelles après des années d'omerta.

La révélation de ce scandale a provoqué une onde de choc mondial et une prise de conscience des décideurs publics face à ce phénomène. Elle a également libéré la parole des femmes victimes d'agressions ou de harcèlement sexuel.

«On voit une envolée des plaintes qui ont été déposées. Mais le phénomène avant ces plaintes existait et on avait remarqué une montée des violences intrafamiliales. Avec ou sans affaire Weinstein, on hésite moins à déposer plainte», a ajouté le ministre.

(ats)

Votre opinion