09.10.2013 à 17:06

Presse«L'Agefi» intéressé par une reprise du quotidien «Le Temps»

Antoine Hubert, membre du comité stratégique d'Aevis Holding, qui possède 49% de «L'Agefi», a fait part de l'intérêt de ce dernier pour un éventuel rachat du «Le Temps» mis en vente par Ringier et Tamedia.

L'Agefi est intéressé par une reprise du quotidien Le Temps.

L'Agefi est intéressé par une reprise du quotidien Le Temps.

FLORIAN CELLA-a

L'Agefiest intéressé par une reprise du quotidien Le Temps, mis en vente par ses deux actionnaires principaux, a indiqué à la RTS Antoine Hubert, membre du comité stratégique d'Aevis Holding, qui possède 49% de L'Agefi.

«C'est une éventualité déjà évoquée avec Alain Duménil», un homme d'affaires français, qui détient 51% de L'Agefi, a indiqué Antoine Hubert à la radio.

Selon lui, les deux titres de la presse suisse romande ont en commun un même marché publicitaire et une partie de leur lectorat. Antoine Hubert a encore indiqué avoir déjà fait connaître dans le passé l'intérêt de L'Agefi pour Le Tempsà ses deux principaux actionnaires, les groupes de presse suisse Ringier et Tamedia.

«Jusqu'à présent, ils n'étaient pas ouverts à la négociation», a-t-il dit. Mardi soir, Ringier et Tamedia ont annoncé leur intention de vendre leur participation dans le quotidien, en raison des difficultés que traverse le secteur de la presse.

Les deux sociétés d'édition possèdent chacune 46,2% des parts, le reste étant détenu par le banquier Claude Demole, le journal français Le Monde(dont la participation se monte à 2,1%) et le personnel.

Les deux groupes précisent qu'ils entendent trouver un acheteur crédible, à même de gérer Le Temps et d'assurer son développement, pour concrétiser la vente.«Si aucune offre convaincante ne devait être retenue, alors soit Tamedia, soit Ringier examinera l'achat de la participation de l'autre», ajoutent-ils dans le communiqué.

Né en 1998 de la fusion des quotidiens le Journal de Genève, la Gazette de Lausanne et Le Nouveau Quotidien, le journal Le Temps est une grand titre de la presse suisse romande.

Le journal basé à Genève est tiré à 39'716 exemplaires et compte 272'000 clients pour sa version numérique. Son lectorat se monte à 115'000 personnes.

L'Agefide son côté ne compte que 40 collaborateurs. Le journal vient de racheter 4 magazines. Aevis Holding, l'un des deux actionnaires de l'Agefi, contrôle le Genolier Swiss Medical Network, un ensemble de 14 cliniques privées en Suisse.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!