17.06.2017 à 12:15

ParisL'agresseur de NKM en garde à vue

Un homme de 55 ans a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi matin. Il est soupçonné d'avoir violemment agressé la politicienne, il y a deux jours.

von
Laurent Siebenmann
1 / 4
Candidate LR aux législatives, la politicienne Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance ce jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, place Maubert.

Candidate LR aux législatives, la politicienne Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance ce jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, place Maubert.

AFP
Candidate LR aux législatives, la politicienne Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance ce jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, place Maubert.

Candidate LR aux législatives, la politicienne Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu connaissance ce jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, place Maubert.

AFP
NKM distribuait des tracts lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de «bobo de merde».

NKM distribuait des tracts lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de «bobo de merde».

AFP

Un homme de 55 ans a été interpellé ce matin pour l’agression, jeudi dernier, de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives dans la 2e circonscription de Paris.

Selon RTL, il s'agirait de Vincent Debraize, maire de la commune de Champignolles dans l'Eure.

Il a été placé en garde à vue pour «violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public».

La candidate aux législatives avait été violemment agressée, pendant qu'elle faisait campagne, il y a deux jours.

Victime d'un traumatisme crânien, NKM est sortie de l'hôpital vendredi, après une nuit de soins.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!