27.03.2019 à 12:09

SchwyzL'agression à domicile d'Ibach rejugée

Le Tribunal fédéral admet le recours de l'auteur d'une agression à domicile survenue à Ibach (SZ), en 2013. Il avait blessé par balles les deux occupants dont une femme.

Illustration

Illustration

archives, Keystone

Le Tribunal cantonal de Schwytz doit se saisir à nouveau de l'agression commise en 2013 dans une maison à Ibach (SZ). Le Tribunal fédéral a admis le recours de l'auteur principal, qui avait blessé par balles les deux occupants.

En avril 2018, l'homme avait écopé de 11 ans et demi de prison. Le Tribunal cantonal l'avait reconnu coupable de tentatives multiples de meurtre, de brigandage qualifié et de contrainte, notamment. Deux complices, qui n'étaient pas entrés dans la maison, avaient été condamnés à des peines de 42 et 36 mois, assorties du sursis partiel.

Homicide intentionnel?

L'auteur principal s'était introduit un soir d'octobre 2013 dans la maison des victimes. Il avait tiré dans la jambe de l'homme surpris dans la chambre à coucher et exigé de l'argent. L'amie de la victime était parvenue à se dissimuler derrière une porte.

L'auteur avait tiré dans sa direction et l'avait atteinte au visage. L'instance précédente avait retenu qu'il avait tiré sans voir la femme. Pour cette raison, le Tribunal fédéral a renvoyé la cause à la justice schwytzoise avec pour instruction de revoir le grief de la tentative d'homicide intentionnel dans le cas de la seconde victime.

Dans sa décision, le Tribunal cantonal argumentait que le recourant avait tiré un coup de semonce dans un coin de la pièce, sans savoir si d'autres personnes se trouvaient dans la maison et sans être en mesure de voir quoique ce soit dans la pénombre. En agissant de la sorte, il prenait le risque d'atteindre quelqu'un. (arrêt 6B_881/2018 du 15 mars 2019)

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!