Humanitaire: L'aide suisse au Népal revue à la hausse après le séisme
Publié

HumanitaireL'aide suisse au Népal revue à la hausse après le séisme

Le programme d'aide suisse en faveur du Népal a été ajusté à l'aune des dégâts du tremblement de terre d'il y a trois mois.

La DDC précise qu'elle accompagne actuellement les autorités népalaises dans la planification des travaux de reconstruction. Au total, près de 800'000 maisons ont été endommagées ou détruites.

La DDC précise qu'elle accompagne actuellement les autorités népalaises dans la planification des travaux de reconstruction. Au total, près de 800'000 maisons ont été endommagées ou détruites.

ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION, Reuters

Dans un premier temps, 10,5 millions de francs ont déjà été engagés, notamment pour reconstruire des routes et des ponts. La plus grande partie de cette somme sert à réparer les voies de communication qui ont souffert du séisme du 25 avril dernier, dont le dernier bilan des victimes a dépassé les 8700 morts.

Quelque 2,5 millions de francs iront à la formation professionnelle dans le domaine des métiers de la construction. Enfin, 1,5 million seront dévolus à l'agriculture sous forme de subventions accélérées.

L'aide d'urgence

Ces 10,5 millions de francs font partie d'une enveloppe de 30 millions que la Confédération s'est engagée à verser au titre de l'aide d'urgence lors de la conférence des donateurs qui a eu lieu le 25 juin dernier à Katmandou, deux mois après le drame.

Ce jour-là, les donateurs internationaux ont promis d'octroyer au total 4,4 milliards de dollars (4,2 milliards de francs) pour la reconstruction du pays. Le Népal réclamait, lui, une aide de l'ordre de 6,7 milliards de dollars (6,4 milliards de francs).

Autres actions à l'étude

La Direction du développement et de la coopération (DDC) examine la possibilité d'engager d'autres actions, notamment pour permettre la réouverture d'écoles et de lieux publics, a indiqué Silvia Müller, porte-parole du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). La Suisse fait aussi bénéficier le Népal de son expérience acquise lors d'autres séismes (Haïti, Pakistan), a encore déclaré Silivia Müller.

Au total, plus de 200 tonnes de matériel de secours (bâches, tôles ondulées, couvertures, matelas et sets de cuisine) et de déblaiement ont été distribués. Selon la DDC, plus de 40'000 familles de sept districts touchés par le tremblement de terre ont bénéficié de cette aide d'urgence suisse.

Des experts du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) ont également livré 50 installations de production de chlore pour rendre l'eau potable et réduire le risque de maladies. L'hôpital de Bungamati, au sud de Katmandou, s'est vu remettre du matériel médical permettant de soigner 10'000 personnes pendant trois mois.

Destructions massives

La DDC précise qu'elle accompagne actuellement les autorités népalaises dans la planification des travaux de reconstruction. Au total, près de 800'000 maisons ont été endommagées ou détruites.

Une équipe de sept experts avait été rapidement envoyée sur place fin avril pour distribuer du matériel de secours et des soins médicaux, en particulier pour les mères et les enfants. La Suisse avait débloqué cinq millions de francs immédiatement après le séisme. Le séisme de magnitude 7,8 a frappé le Népal le samedi 25 avril, suivi d'une autre forte secousse le 12 mai. Il a détruit des centaines de milliers d'édifices.

(ats)

Votre opinion