Actualisé 27.02.2020 à 13:24

L'allemand recule en Suisse, le français progresse

Langues

Entre 1970 et 2018, la proportion des personnes ayant déclaré ayant indiqué l'allemand ou le suisse allemand comme langue principale est passée de 66% à 62%.

Au travail, le suisse allemand reste la langue la plus fréquemment utilisée (65% des personnes actives occupées), suivi de l'allemand standard (35%), selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au travail, le suisse allemand reste la langue la plus fréquemment utilisée (65% des personnes actives occupées), suivi de l'allemand standard (35%), selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

iStock

La répartition des langues nationales a évolué ces quatre dernières décennies en Suisse. Les parts de l'allemand, de l'italien et du romanche comme langues principales ont reculé. Le français est en revanche en expansion.

La proportion de personnes ayant indiqué l'allemand ou le suisse allemand comme langue principale est passée de 66% à 62% entre 1970 et 2018, relève une publication de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiée mercredi. Du côté de l'italien et du romanche, les parts ont baissé respectivement de trois points à 8% et de 0,3 point à 0,5%.

De 18% à 23% pour le français

Les personnes ayant déclaré comme langue principale le français représentaient en 2018 23% de la population suisse, contre 18% en 1970. Outre le français, les langues non nationales ont également augmenté. Leur part a fortement crû, passant de 4% à 23% sur la même période, précise l'OFS.

L'anglais (5,8%) et le portugais (3,6%) sont les deux langues étrangères les plus souvent mentionnées. L'OFS permet depuis 2010 d'indiquer plusieurs langues principales, ce qui explique ce bond.

L'anglais, seconde langue

Au travail, le suisse allemand reste la langue la plus fréquemment utilisée (65% des personnes actives occupées), suivi de l'allemand standard (35%), du français (29,2%), puis de l'anglais (19,8%) et de l'italien (8,7%).

Concernant l'apprentissage des langues, l'anglais est la langue plus souvent apprise quelle que soit la région linguistique, ajoute l'OFS. Plus d'un apprenant sur trois (35%) cite la langue de Shakespeare, qui pointe loin devant le français (15%), l'allemand (13%) et l'italien (11%).

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!