Actualisé 19.02.2020 à 06:00

«L'amour est dans le pré»: voici les agriculteurs de la saison 15

TV

Les portraits des nouveaux participants seront présentés les lundis 9 et 16 mars, annonce M6.

par
lematin.ch
1 / 13
Philippe, 54 ans, éleveur de vaches laitières, Auvergne-Rhône-Alpes: «J'AIME BIEN FAIRE DES CÂLINS, PRENDRE DANS MES BRAS, FAIRE DES SURPRISES. SI J'AIME, JE SUIS CAPABLE DE TOUT DONNER. »

Philippe, 54 ans, éleveur de vaches laitières, Auvergne-Rhône-Alpes: «J'AIME BIEN FAIRE DES CÂLINS, PRENDRE DANS MES BRAS, FAIRE DES SURPRISES. SI J'AIME, JE SUIS CAPABLE DE TOUT DONNER. »

M6
Cathy, 41 ans, viticultrice, Nouvelle-Aquitaine: elle est à la recherche d'un compagnon de préférence sans barbe, sans poil et sans calvitie, ni trop grand, ni trop petit.

Cathy, 41 ans, viticultrice, Nouvelle-Aquitaine: elle est à la recherche d'un compagnon de préférence sans barbe, sans poil et sans calvitie, ni trop grand, ni trop petit.

M6
Eric L'Auvergnat, 57 ans, éleveur laitier: «JE DEMANDE PAS GRAND-CHOSE, UN PEU D'AMOUR, VIVRE UNE VIE À DEUX JUSQU'AU DERNIER SOUFFLE. MOURIR TOUT SEUL, ÇA ME FAIT COGITER.»

Eric L'Auvergnat, 57 ans, éleveur laitier: «JE DEMANDE PAS GRAND-CHOSE, UN PEU D'AMOUR, VIVRE UNE VIE À DEUX JUSQU'AU DERNIER SOUFFLE. MOURIR TOUT SEUL, ÇA ME FAIT COGITER.»

M6

Trois mois après le bilan de la saison 14, «L'amour est dans le pré» est de retour les lundis 9 et 16 mars. Durant ces deux soirées, les portraits des nouveaux candidats seront dévoilés.

Ils sont treize – onze hommes et deux femmes âgés de 37 à 63 ans. Une saison 15 particulièrement masculine, donc. «Passionnés par leur métier mais souvent trop isolés pour faire des rencontres amoureuses, ils n'ont pour autant pas abandonné l'idée de trouver l'âme sœur», décrit M6. Et la chaîne compte bien émouvoir les téléspectateurs avec les histoires des agriculteurs.

Un éleveur paraplégique

Ainsi, Florian, 37 ans et éleveur de vaches allaitantes en Nouvelle-Aquitaine, est devenu paraplégique après un accident. Matthieu, 44 ans, s'est reconverti dans l'élevage de taureaux de Camargue après un burn-out. Il est le troisième candidat homosexuel de l'émission. Il y a aussi David (49 ans), arboriculteur, maraîcher, trufficulteur et héliciculteur en Occitanie, et Éric (54 ans), éleveur de chèvres et ramoneur en Nouvelle-Aquitaine.

Vous suivrez également les aventures de Laurent (45 ans), éleveur de vaches allaitantes en Normandie, Philippe (54 ans), éleveur de vaches laitières en Auvergne-Rhône-Alpes, et Eric «L'Auvergnat» (57 ans), éleveur laitier. Ajoutons encore Paul-Henri (38 ans), éleveur de vaches allaitantes, de chevaux et de volailles en Occitanie, Jean-Claude (63 ans), céréalier et technicien commercial dans le Centre-Val de Loire, Jérôme (37 ans), maraîcher et céréalier dans le Grand-Est, et Lionel (62 ans), éleveur de vaches laitières et polyculture dans le Grand-Est.

«Sans barbe, sans poil et sans calvitie»

Chez les femmes, nous avons Cathy, 41 ans, qui est viticultrice en Nouvelle-Aquitaine. Elle dit être à la recherche d'«un compagnon de préférence sans barbe, sans poil et sans calvitie, ni trop grand, ni trop petit». Laura, 37 ans, éleveuses de vaches laitières dans la Loire, aimerait rencontrer un homme dynamique, sportif, autonome, avec du caractère et qui soit aussi un véritable gentleman.

Si vous êtes emportés par le tourbillon de l'amour, écrivez à l'agriculteur ou à l'agricultrice qui vous a ému.

Pour envoyer vos missives

Par courrier à l'adresse suivante: L'Amour est dans le pré – TSA 21234, 75070 Paris Cedex 02. Ou par mail sur 6play.

N'oubliez pas de joindre des photos récentes et de bien préciser le nom de l'agriculteur/agricultrice.

Laurent Flückiger

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!